Cet article date de plus de huit ans.

Le président, Wauquiez et les "gargouzettes"

écouter (5min)
Le président face à la presse et le président face aux parlementaires socialistes. Tels sont les rendez-vous d'aujourd'hui. Des rendez-vous très commentés par les invités politiques de la matinée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Qu'est-ce que François Hollande doit dire cet après-midi? Il y a
autant d'invités que de conseillers ce jeudi matin et, dans ces conseils, déjà
beaucoup de critiques comme celle du vice-président de l'UMP Laurent Wauquiez :

"Un président qui raconte des gargouzettes, c'est extrêmement
angoissant!"

"Gargouzette" ? Une recherche très rapide et
peu documentée sur internet nous renseigne : "Gargouzette" est
exclusivement employé par Laurent Wauquiez et voudrait dire "des
histoires"
en patois du Velay.

"Il faut que le président de la République arrête Mr
Bricolage".

Laurent Wauquiez sur iTélé a fait référence à la boîte à
outils de François Hollande. Une boîte à outils défendue par le chef des députés
PS à l'Assemblée nationale comme Bruno Le Roux sur France Info :

"On peut railler la boite à outils... la priorité, c'est
un président déterminé et offensif".

En fait, ceux qui attendent le plus du rendez-vous
d'aujourd'hui, ce sont les partenaires de la majorité telle Barbara Pompili, co-présidente
du groupe Europe Ecologie Les Verts à l'Assemblée nationale :

"J'attend des éclaircissements comme tout le monde".

Autre écho critique, voire très critique, celui du député
communiste André Chassaigne :

"Avant l'élection, c'était à gauche toute. Aujourd'hui,
c'est circulez, il n'y a rien à voir!"

Et ce rejet de la politique est toujours vu d'un bon œil par
le Front national. Le vice-président du FN, Florian Philippot, parle et reparle
de l'UMPS sur France Inter :

"Je propose à François Hollande et à François Copé de
faire une conférence de presse commune!"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.