L'histoire du jour, France info

Rebecca Ayoko, l'itinéraire d'un grand mannequin noir

L'ancienne égérie d'Yves Saint-Laurent publie ses mémoires. De la gloire des podiums aux Restos du Coeur, et puis ce livre...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"Hauteur, 1,76 mètre - Poitrine 84 - Taille 62 - Hanches 90 - Chaussures 40 - Cheveux noirs - les yeux bruns..."

Pendant dix ans, dans le milieu de la mode, Rebecca Ayoko a été une star. Elle a arpenté les podiums dans le monde entier. Une vie complètement inespérée pour une petite fille née au Ghana, en Afrique, au tout début des années 1960.

Son enfance est agitée. Rebecca est ballotée entre le Togo, le Gabon et la Côte d'Ivoire. Elle est confiée à sa tante qui l'exploite. Elle est battue. Elle travaille sur un marché. Un soir, un homme qu'elle connaît à peine la viole. Rebecca tombe enceinte. Elle accouche d'une petite fille, Affie. Elle est incapable de s'en occuper. Rebecca n'a que treize ans.

La vie pourrait continuer ainsi, de drame en mauvaise rencontre. Mais Rebecca Ayoko a un atout : elle est très belle. A Abidjan, alors qu'elle est serveuse, un photographe la repère : "tu devrais essayer de devenir mannequin ", lui dit-il. La jeune femme part pour la France. A Paris, elle frappe à la porte des agences de mannequin. Elle est vite repérée. Dans les années 1980, une grande femme noire, pour incarner la mode, en France, c'est encore rare. Un jour, elle veut participer à un casting pour une nouvelle collection de robes de mariée. Sitôt arrivée, elle doit renoncer. Pas question qu'une noire défile dans une robe blanche. Le racisme existe encore.

Mais Rebecca fait son chemin. Et surtout, elle rencontre l'homme qui va changer son destin : Yves Saint-Laurent. Entre le créateur et le top-model, c'est un coup de foudre professionnel. Ils se comprennent sans se parler. Yves Saint-Laurent la fait défiler sur les podiums les plus prestigieux. Rebecca Ayoko devient un top-model international. Elle est radieuse. Le couturier lui fait totalement confiance. Pour lui, une femme noire peut porter toutes les couleurs.

Pendant plusieurs années, Rebecca est sur un nuage. Bien sûr, la vie de mannequin est fatigante. Mais le succès est là. Jusqu'au jour où Rebecca aide un autre top-model à entrer chez Yves Saint-Laurent. C'est Katoucha, surnommée "la princesse peule". Katoucha détrône Rebecca.

Le mannequin continue à défiler pour d'autres créateurs mais la vie est de plus en plus difficile. Loin des palaces, Rebecca Ayoko découvre les Restos du coeur, avant de trouver enfin son équilibre. Aujourd'hui, à cinquante ans, elle est apaisée. Elle publie ce livre : Quand les étoiles deviennent noires . Quand elle parle de la mode, elle est lucide, mais sans amertume.

(©)