L'étoile du jour, France info

L'étoile du jour. L’orang-outan Java est né au Jardin des Plantes à Paris il y a quelques jours, une première depuis 2005

Coup de cœur ou coup de griffe : tous les matins, Marie Colmant distribue ses bons points. Aujourd'hui, la naissance d'un bébé orang-outan en captivité à Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La bébé orang-outan Java, dans les bras de sa mère Théodora à la Ménagerie au Jardin des Plantes à Paris, le 24 octobre 2018.
La bébé orang-outan Java, dans les bras de sa mère Théodora à la Ménagerie au Jardin des Plantes à Paris, le 24 octobre 2018. (ERIC FEFERBERG / AFP)

"L'Étoile du jour" est née au Jardin des Plantes, il y a tout juste neuf jours, elle s'appelle Java et c'est un orang-outan. Animal fascinant s'il en est puisqu'il partage 97% du génome humain. Et surtout une espèce en péril, car l'orang-outan, qui signifie "l'homme de la forêt" en malais est menacé sur son territoire de prédilection à Bornéo à cause de la déforestation pour produire de l'huile de palme. Une naissance en captivité, on n'avait pas vu ça en France depuis 2005. C'est dire si l'arrivée de Java à la grande ménagerie du Jardin des Plantes est un évènement. Une naissance espérée par les soigneurs depuis l'arrivée en 2016 de Banggi, un jeune mâle de douze ans qui a eu un énorme coup de foudre pour Théodora, une orang outan de dix-huit ans son aînée. Une cougar qui a très vite développé une relation fusionnelle avec son cadet. Après 245 jours de gestation et une grossesse sous surveillance avec échographies régulières, ce couple fusionnel a donné naissance le 16 octobre à la petite Java, deux billes noires toutes rondes au milieu du visage couronné d'une touffe de poils roux, minuscule entre les bras immenses de sa mère.

L'intimité de Java et de sa mère préservée

La naissance s'est passée sans aucun problème à un détail près. Théodora la mère qui accouchait ici de son troisième petit, Java a deux grandes sœurs Satu et Tamu, a dû être aidée pour couper le cordon, un geste que les mères orangs-outans font seules dans la nature, mais que Théodora, animal captif, ne connaît pas. Mais c'est bien la seule intervention des soigneurs humains dans cette naissance : Java n'a pas été mesurée, ni pesée, et elle n'est pas non plus nourrie au biberon, histoire de laisser en paix le bébé et sa mère, et de laisser faire la nature dans la mesure du possible. Le père, en revanche, a été évacué, car dans la nature, les mâles n'interviennent pas dans l'éducation des petits. L'enclos des orangs-outans a été fermé aux visiteurs pendant plusieurs jours pour garantir l'intimité de Theodora et de Java, cinquième orang-outan à rejoindre la fameuse ménagerie et surtout la superstar Nenette, 50 ans, vedette du formidable documentaire que lui consacra Nicolas Philibert en 2010.

Aujourd'hui la Ménagerie rêve d'agrandir l'enclos des Grands singes et lance une souscription pour financer le projet. L'idée est simple : parrainez un grand singe, mais je veux bien être la marraine de Java.

La bébé orang-outan Java, dans les bras de sa mère Théodora à la Ménagerie au Jardin des Plantes à Paris, le 24 octobre 2018.
La bébé orang-outan Java, dans les bras de sa mère Théodora à la Ménagerie au Jardin des Plantes à Paris, le 24 octobre 2018. (ERIC FEFERBERG / AFP)