Avec 26 mètres de haut, le surfeur Sebastian Steudtner décroche le record de la plus grosse vague jamais surfée

écouter (2min)

C’était en octobre 2020 à Nazaré au Portugal, les experts du Guinness des records ont mis un an et demi pour confirmer la hauteur de cette vague. Mercredi, le surfeur a officiellement reçu sa certification, la réalisation d’un "rêve".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le surfeur Sebastian Steudtner sur une vague de 26,2 mètres de haut à Nazaré au Portugal sur YouTube. (CAPTURE D'ECRAN)

Le record vient juste d’être certifié par le Guinness World Record : Sebastian Steudtner, 37 ans, a bien descendu la plus haute vague jamais mesurée. 26,2 mètres de haut, soit 1,80 mètre de plus que le précédent record. L’exploit a eu lieu le 29 octobre 2020, mais il a fallu du temps pour calculer, vérifier et homologuer la taille réelle de cette vague prise à Nazaré, au Portugal, haut lieu du surf, dont les murs d’eau attirent chaque année des dizaines d’intrépides. Comme Sebastian Steudtner, donc, intrépide mais entraîné, et parfaitement préparé.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sebastian Steudtner (@sebastiansurfs)

La vidéo est saisissante, d’une part compte tenu de la hauteur de cette vague nettement plus grande, par exemple, qu’un immeuble Hausmanien, et parce que très vite, le haut de la vague se met à écumer, se casser et retomber lentement, très lentement sur lui, petit point mouvant sur un immense mur d’eau. Au bout de 25 secondes, Steudtner parvient à échapper aux dents de la vague, et ressortir absolument indemne, debout, bien en équilibre sur sa planche. C’est tellement fluide que ça semble presque simple.

Un champion de surf né à la montagne

"Ce qu’on ne voit pas, dit-il au journal Marca, c’est que je pleurais, j’avais des larmes pleins les yeux à cause du vent, mon visage était écrasé par la vitesse, c’était complètement fou, je n’avais jamais filé aussi vite sur une planche de toute ma vie, et je ne pensais vraiment pas vivre une chose pareille avant ce jour-là." Et c’est d’autant plus surprenant quand on regarde le chemin parcouru par ce champion.

Sebastian Steudtner n’était pas du tout prédestiné à surfer. Il est né loin des côtes, dans la montagne bavaroise, en Allemagne, à Nuremberg, d’un père allemand et d’une mère autrichienne.

Et c’est à 9 ans, en découvrant la mer lors d’un voyage en France, qu’il décide qu’il sera surfeur. À 13 ans, il veut partir à Hawaï, ses parents le retiennent, jusqu’à ses 16 ans où il s’envole effectivement à Maui pour découvrir les vagues géantes. "C’était mon rêve, j’y suis toujours resté fidèle. Et c’est le message de cette aventure : poursuivez vos rêves."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.