L'éphéméride, France info

23 septembre 1998, première greffe de la main

La première allogreffe de la main, véritable prouesse chirurgicale, a eu lieu en France il y 16 ans.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

Le fait du jour

Dans la nuit du 23 au 24 septembre 1998, le néo-zélandais Clint Hallam va bénéficier d’une première mondiale: la greffe d’une main. Il ne s’agit pas de lui greffer sa main à lui, mais celle d’un donneur décédé - c’est pourquoi on parle d’allogreffe. L’opération dure plus de 13 heures: il faut "raccorder" os, veines, nerfs et artères. Mais c’est un succès, et 15 jours plus tard, lors d’une conférence de presse, le patient est tout heureux de montrer qu’il réussit à bouger ses nouveaux doigts.

Depuis cette première historique, plus d’une cinquantaine de greffes de main ont été menées avec succès dans le monde. 

Mais la petite histoire retiendra que Clint Hallam, 6 mois après son opération, demandera à être amputé de cette greffe, affirmant ne pas supporter ni les médicaments anti-rejets, ni cette main qui n’est pas la sienne. 

(© Maxppp)