L'éphéméride, France info

10 février 2010, la transsexualité n'est plus une maladie mentale

Il y a 5 ans, la France était le premier pays au monde à reconnaître que la transsexualité n'est pas une maladie mentale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Avant 2010, les transexuels étaient considérés partout dans le monde comme atteints d’une maladie mentale © Maxppp)

Le fait du jour

Dans votre éphéméride aujourd’hui, un sujet délicat sur lequel la France a été en avance sur le reste du monde, la transexualité.

Le transexualisme, ou la transexualité, c’est le fait pour une personne d’avoir une identité sexuelle qui ne correspond pas à ses caractéristiques physiques. Dit simplement c’est par exemple un enfant qui se vit comme un garçon, mais qui a des attributs féminins. Jusqu’à il y a seulement cinq ans, les transexuels étaient considérés partout dans le monde comme atteints d’une maladie mentale,

Mais depuis le 10 février 2010, à l'initiative de la ministre de la santé Roselyne Bachelot, le transexualisme et “les troubles précoces de l’identité de genre” ont été retiré de la liste des affections psychiatriques, une avancée historique. Pour les transexuels français il y a encore d’autres combats à mener, et notamment celui de l’Etat civil - car en France aujourd’hui pour passer de Monsieur à Madame ou l’inverse, les juges exigent souvent un passage au bloc opératoire. Soit une opération lourde que, d’après les associations, beaucoup de transsexuels ne souhaitent pas subir.

Les fêtes du jour

A noter aussi dans votre éphéméride de ce mardi, l’anniversaire de la naissance de Joseph Kessel, et de Bertolt Brecht, l’écrivain et le dramaturge sont tous les deux nés il y a 117 ans, le 10 février 1898, Enfin en ce 10 février, n’oubliez pas de fêter les Arnaud, et si vous en connaissez, les Fagan...

(Avant 2010, les transexuels étaient considérés partout dans le monde comme atteints d’une maladie mentale © Maxppp)