Thriller politique : "Gaslit" ou l'affaire du Watergate avec Julia Roberts en lanceuse d'alerte

écouter (3min)

L'affaire du Watergate inspire de nombreux auteurs de séries. Dans "Gaslit", Robbie Pickering, auteur de "Mr Robot", raconte l'histoire de Martha Marshall, première lanceuse d'alerte à avoir mis en cause le président Nixon dans ce scandale.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Julia Roberts dans son appartement, incarne Martha Mitchell, à droite Allison Tolman, (Winnie) dans la série "Gaslit".  (HILARY BRONWYN GAYLE /  2021 STARZ ENTERTAINMENT)

17 juin 1972 : Six mois avant les élections présidentielles, cinq pieds-nickelés entrent au siège du Parti démocrate américain pour espionner pour le compte du président Nixon. Et ils se font attraper par la police. On croyait tout connaître du scandale du Watergate qui poussera le président des États-Unis vers la sortie.

On ne connaissait pas celle qui avait tout révélé. Dans cette incroyable série, Gaslit, Julia Roberts incarne la lanceuse d'alerte Martha Mitchell, face à Sean Penn, son époux, dans le rôle du procureur John Mitchell. Une série en 7 épisodes sur la plateforme Starzplay, dès le 24 avril. 

Gaslit plonge avec délice dans les années 70

Gaslit suit le parcours de cette femme célèbre, mariée au procureur général de l'administration de Richard Nixon. Elle est au courant de tout. La série est produite et écrite par Robbie Pickering :

"Elle est la première personne qui a dit la vérité sur le Watergate. Parce qu’elle savait tout. C’était l’une de ces stars blondes de la télévision qu’on a en Amérique, comme sur Fox News. Elle représentait toutes ces célébrités, en une seule personne. Elle était plus célèbre que tous, à part le président Nixon. Mais elle était aussi très téméraire et bruyante. Et elle a commencé à raconter la vérité sur le Watergate parce qu’elle ne supportait pas que son mari passe plus de temps avec le Président qu’avec elle." 

Julia Roberts est formidable dans le rôle de cette femme forte et extravagante que l’on fera vite passer pour une folle : "Elle a été mon premier choix. Vous savez, ce qui est compliqué quand vous écrivez sur quelqu’un qui était célèbre en 1972, c’est que vous devez écrire ces scènes étranges où tout le monde la connaît , tout le monde fait comme si elle était hyper célèbre, mais aujourd’hui, personne ne sait qui est Martha Mitchell. Alors quand vous prenez Julia Roberts pour ce rôle, c’est comme un raccourci : cette femme est plus grande que la vie".  

Aux côtés de Julia Roberts, un méconnaissable Sean Penn, transformé par le maquillage, incarne son mari à la tête toute ronde. Une série passionnante et un sujet que l’auteur Robbie Pickering avait à cœur de raconter.

"Je suis vraiment devenu fasciné par la culture qui régnait autour du président Nixon : cette culture de complicité, de criminalité mondaine, qu’il a engendrée au plus haut niveau du gouvernement. Et j’ai toujours eu envie de faire une série là-dessus. Je peux vous dire que personne n’en voulait".

Robbie Pickering, auteur de "Gaslit"

à franceinfo

Gaslit, 7 épisodes disponibles dès demain, dimanche 24 avril sur la plateforme Starzplay.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.