Le retour de Ewan McGregor dans "Obi-Wan Kenobi"

écouter (3min)

Dix-sept ans après le tournage de "La Revanche des Sith", Ewan McGregor reprend son personnage de Obi-Wan Kenobi pour une mini série qui porte son nom. Rencontre avec la réalisatrie de "Obi-Wan Kenobi", Deborah Chow. 

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Obi-Wan Kenobi revit avec Ewan McGregor. (LUCASFILM LTD)

Ce sera l’évènement série de la semaine. 17 ans après Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith, Ewan McGregor remet son costume du maître Jedi, Obi-Wan Kenobi, pour une toute nouvelle mini-série en 6 épisodes. Son titre : Obi-Wan Kenobi.

Deborah Chow est la réalisatrice. Elle se rappelle du premier jour avec Ewan Mc Gregor : " Je me souviens du premier jour où Ewan est arrivé sur le plateau en costume, alors que nous faisions un test caméra, et que nous ne tournions pas. Il s'est glissé dans le rôle avec une telle fluidité, il était Obi-Wan immédiatement. Vous savez, il ne l'avait pas joué depuis des années. Pour moi, tout s'est cristallisé à ce moment-là : c'était la série. C’était ça !"

Cette mini-série se déroule entre l’acte 3 de Star Wars, la Revanche des Sith qui voyait la transformation de l’élève Obi-Wan Kenobi, Anakin, en Dark Vador et l’acte 4, Un nouvel espoir. 10 ans se sont passés. La série se focalise sur un seul personnage.

Deborah Chow explique : "Ce que nous voulions vraiment faire, c'était quelque chose de très axé sur les personnages, de la même manière que d'autres films comme Joker ont pris un personnage dans une franchise et se sont vraiment concentrés sur lui. Il y a beaucoup plus de profondeur et de complexité et nous avons plus de temps avec le personnage pour apprendre à le connaître.  

Et puis, nous situons l’histoire à une période différente de leur vie, donc ils ne sont pas exactement la même personne qu'ils étaient évidemment, quand ils étaient plus jeunes ou dans Un nouvel espoir quand ils sont plus vieux. C'était donc intéressant de prendre ces grands personnages iconiques, mais de raconter un chapitre différent de leur vie."

Gros boulot pour Deborah Chow, la réalisatrice canadienne qui avait déjà tourné quelques épisodes de la série live-action dans l'univers Star Wars : The Mandalorian. Cette fois elle réalise tous les épisodes avec des références de western en tête :

"Pour moi, l'ADN de Star Wars a toujours été ancré dans les westerns et les films de samouraïs. Lorsque j'ai travaillé sur Mandalorian, j'ai regardé beaucoup de westerns classiques. Alors que pour Obi Wan Kenobi - parce que c'est une histoire plus axée sur les personnages, j’ai regardé des films qui avaient un peu plus d'atmosphère, plus d'émotion. J'ai donc cherché des références de westerns occidentaux, comme L'Assassinat de Jesse James, où il y a presque un peu plus de cette vibration poétique et granuleuse du western." 

On nous promet de nouvelles planètes, des combats au laser et le retour de Hayden Christensen dans le rôle d’Anakin, alias Dark Vador. Une série à découvrir à partir de vendredi 27 mai, sur Disney +.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.