L'empire des séries. "The Undoing", la série la plus glamour de la rentrée

écouter (3min)

Dans "The Undoing", Hugh Grant et Nicole Kidman forment un couple idéal à New York jusqu'à ce qu'un meurtre soit commis. Un thriller prenant aux couleurs d'automne diffusé à partir de mercredi sur TF1.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nicole Kidman, Hugh Grant, un couple presque parfait (HBO)

C’est ce qu’on appelle une série glamour. Hugh Grant et Nicole Kidman forment un couple parfait avec leur fils préado. Elle est psychothérapeute à New York. Lui est oncologue pour enfants, une difficile profession. Leurs amis évoluent dans un milieu bourgeois. Les femmes se retrouvent à la sortie de l’école ou pour organiser des ventes de charité. L’une d’elles pourtant détonne : elle est jeune, ravissante, n’hésite pas en pleine réunion à donner le sein à son bébé. Elle habite à Harlem. On la retrouvera morte à la fin du premier épisode.   

Nicole Kidman, omniprésente

The Undoing, c’est un thriller qui ressemble énormément à la série Big Little Lies, avec la même Nicole Kidman. Même meurtre initial, mêmes amies femmes qui évoluent dans des milieux aisés, même couple uni et mêmes secrets cachés qui se révèlent au fil des épisodes. Il faut dire que les deux séries ont le même scénariste, David Edward Kelley. Sauf que cette fois, on passe du bleu des ciels californiens aux couleurs de l’automne à New York. 

Nicole Kidman, déjà troublante dans Big Little Lies, est omniprésente dans The Undoing. Elle est sublime dans sa grande robe verte élégante lorsqu’elle traverse Central Park. Tour à tour troublée, aimante, mère, fille. Elle forme avec  Hugh Grant un couple qu’on a plaisir à voir. L’acteur de Coup de foudre à Notting Hill offre même des frasques sensuelles inédites de sa part au cinéma.

La série est envoûtante mais elle ne tient malheureusement pas toutes ses promesses. Les ficelles sont de plus en grosses, le suspens à la fin de chaque épisode surjoué. Et on ne sait plus au final si on est dans une série judiciaire ou une série sur la prison. En tout cas, la fin est surprenante, la réalisation magnifique, les acteurs de haute volée. Quant au titre, The Undoing, "défaire" en français, il prend sa signification seulement au fil des épisodes.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.