L'empire des séries, France info

L'empire des séries. Romain Duris illumine la série "Vernon Subutex"

Cathy Verney adapte en série le premier tome et une partie du second tome de Vernon Subutex, le best-seller punk-rock de Virginie Despentes. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Romain Duris est Vernon Subutex
Romain Duris est Vernon Subutex (XAVIERLAHACHE / PHOTO NUMÉRIQUE)

Vernon Subutex, la mini-série en neuf épisodes, diffusée chaque lundi sur Canal + - et disponible sur Mycanal - brille par sa galerie de comédiens hors-pair, emmenés par un Romain Duris épatant. 

Une fresque contemporaine 

Vernon Subutex, c’est d’abord une fresque contemporaine punk-rock signée Virginie Despentes à partir de 2015. La série en neuf épisodes adapte les deux premiers tomes : on suit le parcours aujourd’hui de cet ancien disquaire de l’ère du vinyle expulsé de chez lui. Il tente de squatter chez ses anciens amis qui ont bien changé dans une société numérisée.

Au programme : une savoureuse galerie de personnages : du scénariste raté incarné par le génial Philippe Rebot à "la hyène", une lesbienne qui tue les réputations sur internet, incarnée par l’excellente Céline Sallette.

Je ne ressemble pas au grand type aux yeux bleus décrit par Virginie Despentes dans le livre

Romain Duris, alias Vernon Subutex dans la série

franceinfo

Cerise sur le gâteau, Romain Duris donne corps avec densité au héros de Virginie Despentes, même si ce n’était pas gagné d’avance : Il y a mille façons de faire un Vernon Subutex, et mille gueules possibles. Je ne suis certainement pas celle qui colle le plus au personnage de Virginie Despentes : elle décrit un type assez grand avec des yeux bleus. Mais mon seul respect par rapport aux mots de Despentes était de m’investir totalement et d’être le plus vrai et le plus habité possible".

Si la série suit les codes du polar, avec un producteur à la recherche de vidéos compromettantes détenues  par le héros, elle conserve la radicalité de Virginie Despentes, son regard sur l’époque. C’est ce qui a plu à Romain Duris qui trouve des points communs avec son personnage : "Je peux parler de Vernon, de son envie de vouloir vivre un peu en marge, de ne pas en avoir la possibilité et d’être mis à la rue. Je ne vis pas la même chose, mais je comprends complètement cette sensibilité et ce constat. Je trouve injuste et je ne comprends pas pourquoi il se fait éjecter comme ça de la société".

La musique était diffusée sur le plateau

Cathy Verney, réalisatrice de Vernon Subutex

franceinfo

La série est baignée dans une bande-son, comme dans le livre. La musique de Daniel Darc ou Jonathan Richman était diffusée sur le plateau. La réalisatrice : Cathy Verney explique : "Ça change tout, même pour le chef opérateur qui était avec Romain et avançait en musique, l’image est au diapason".  

Au final, une série qui ressemble furieusement aux films de Cédric Klapisch, comme L’Auberge espagnole et Le Péril jeune. À la fois chronique sociale et réflexion actuelle sur la société.  

Romain Duris est Vernon Subutex
Romain Duris est Vernon Subutex (XAVIERLAHACHE / PHOTO NUMÉRIQUE)