L'auto, France info

Week-end de Pâques : un des plus meurtriers sur les routes de France

Denis Astagneau, en ce week-end de Pâques, s'intéresse à la sécurité des voitures. L'utilisation du portable pendant la conduite est la cause de nombreux accidents.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le week end pascal est l'un des plus meurtriers sur les routes de France © MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 Le week-end de Pâques est un des plus meurtriers de l’année sur les routes de France. Donc deux conseils : Levez le pied et levez le nez.

Les chiffres de l’accidentalité sont en dent de scie depuis le début de l’année. Quand ils sont en hausse, ils font hurler les tenants du tout répressif qui réclament encore plus de radars et de police sur les routes. Mais il n’y a jamais eu autant de répression et de surveillance sur les routes. Si le nombre d’accidents remonte, c’est donc la preuve de l’échec d’une politique où seule la vitesse est sanctionnée.

Quand on circule en deux roues en ville, il suffit de jeter un coup d’œil dans l’habitacle des voitures. Tout le monde a les yeux penchés sur son téléphone portable et envoie des SMS à tour de doigt.. Dix secondes d’inattention dans un embouteillage, c’est au pire de la tôle froissée. Mais à 130 km/h, 10 secondes, c’est plus de 200 mètres parcourus à l’aveugle. Et au bout, un risque d’accident très grave. Que fait la sécurité routière pour enrayer ce nouveau fléau ? Absolument rien.

L’ONU, par le biais de sa commission économique pour l’Europe, vient de donner son feu vert à la modification des règles qui exigent qu’un homme ou une femme soit derrière un volant ou un guidon pour diriger un engin roulant à plus de 10 km/h.

Désormais, les systèmes de conduite automatisés sont explicitement autorisés sur les routes, à condition qu’ils puissent être contrôlés, voire désactivés par le conducteur. Cela pour éviter une prise de contrôle extérieure.

Dans un deuxième temps, la commission planche sur un projet qui permettrait aux véhicules de prendre le contrôle temporaire de leur trajectoire pour éviter un accident, ou en provoquer un moins grave. Mais pour la conduite totalement automatique, le Forum Mondial pour l’harmonisation des règlements concernant les véhicules, ce ne sera pas avant l’année prochaine. Bref pour demain…

Est-ce que cela veut dire qu’ayant éliminé l’erreur humaine, responsable de 99% des accidents, la conduite sera entièrement sûre. Oui, il ne restera plus que les casses mécaniques, et les bugs informatiques. En espérant qu’ils seront moins nombreux que sur nos ordinateurs.

(Le week end pascal est l'un des plus meurtriers sur les routes de France © MAXPPP)