Cet article date de plus de huit ans.

Voitures françaises : entretien rapproché !

écouter (5min)
Depuis quelques mois, il y a des modifications dans le plan d'entretien des voitures françaises. Aussi bien du côté de Renault, que de celui de Peugeot-Citroën.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

Ces modifications ne vont pas dans le bon sens. Car, bizarrement, les constructeurs français ont décidé de diminuer les intervalles entre les révisions, notamment pour les petits rouleurs.
C'est à l'inverse de ce que font tous les constructeurs, depuis des dizaines d'années ; et de ce que permettent, à priori, les conceptions des voitures modernes.

Désormais, un passage en atelier tous les ans, et pas moins !

Vous avez toujours deux critères, pour fixer la date de votre prochain entretien : un critère sur le kilométrage ; et un critère sur le temps. C'était, par exemple : "révision tous les 30 000 km ; ou tous les 2 ans". Et c'est le premier des deux termes atteint, qui définit le moment où vous devez apporter votre auto en atelier.
Mais les constructeurs français ont ramené à un an l'intervalle de temps maximal, entre deux révisions.
Cela s'applique sur les nouveaux modèles de la gamme Renault, sortis depuis le début de l'année.
Et, chez Citroën et Peugeot, la mesure concerne toute la gamme, depuis les productions de début juillet ; là aussi, l'intervalle de temps est ramené à un an.
Pour les automobilistes qui roulent moins de 25 000, ou 30 000 km par an (c'est-à-dire la majorité), les révisions seront deux fois plus fréquentes. Avec des passages en atelier deux fois plus rapprochés, au risque, sinon, de perdre la garantie.

Vos dépenses en entretien seront alourdies.

Sur une petite voiture (comme la 208), cette périodicité rapprochée fera passer le coût de vos révisions de base à 180 € par an, au lieu de 220 €, pour deux ans, auparavant.
Soit une augmentation de presque 65% !
Décision d'autant plus surprenante que rien, techniquement, ne semblait obliger à un tel rapprochement des visites d'entretien.

En Bref...

La Renault Zoé électrique pas livrable avant la fin de l'année
Le programme "électrique" de Renault a pris un peu du retard.
La Zoé ne sera, finalement, livrée que fin décembre ; pour que, raison "officielle" de Renault, son lancement ne perturbe pas celui de la nouvelle Clio.

Fiat multiplie les jours de chômage technique, en Italie
Fiat souffre tout particulièrement de la sous-utilisation de ses usines, en Europe. Avec les niveaux les plus bas – pour une marque européenne : les usines du groupe, en Italie, tournent à 50% – seulement ! –de leurs capacités.
Plusieurs jours de chômage technique ont été décidés, pour décembre et janvier, notamment dans lse usines qui fabriquent les Panda et les Punto.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers L'auto

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.