L'auto, France info

Salon de Détroit : mais que reste-t-il de la capitale automobile américaine ?

C'est aujourd'hui que s'ouvre le salon automobile de Détroit, aux Etats-Unis. Un salon historique, mais qui n'a plus la même aura qu'autrefois.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

C'est un salon qui intéresse peu le public français ; parce qu'il est de l'autre côté de l'Atlantique ; et que tous les constructeurs bien connus chez nous ne sont pas présents : pas de marques françaises ; pas d'Alfa Romeo, ni d'Opel, de Seat, de Skoda.
En revanche, les marques allemandes, qui vendent aux Etats-Unis, font le déplacement. Et, cette année, c'est un feu d'artifice de 4 X 4, chez Mercedes, Audi – et aussi chez Volvo.

Detroit, c'était la capitale de l'automobile américaine. Mais...

Aujourd'hui, la ville est en faillite. Depuis un mois, la ville de Détroit est en cessation de paiement ; avec 18 milliards de dollars de dettes !
C'est la plus grosse faillite de l'histoire américaine !
Vous voyez des usines désaffectées ; des quartiers dévastés, un chômage extravagant, de la délinquance.

Faillite causée par le recul des constructeurs américains

Les trois grands constructeurs – General Motors, Ford, Chrysler – avaient tous leurs sièges à Détroit. Et, non seulement leurs sièges ; mais aussi leurs usines !
A la fin des années 60, ils produisaient 10 millions de voitures par an, à Détroit.
Aujourd'hui : 2 millions – cinq fois moins !
La chute est due a commencé en 1970, avec une grève impressionnante –pour dénoncer les cadences infernales.
Là, la production a chuté de moitié. Et les constructeurs américains ont commencé à construire des usines en-dehors de Détroit.
Ensuite, les les deux chocs pétroliers des années 70 : l'automobile américaine entre en crise.
A partir des ce moment-là, délocalisations : les constructeurs américains construisent des usines au Canada, et au Mexique, où la main d'œuvre est moins chère.
Et puis, dans les années 80 : arrivée des constructeurs japonais, qui se mettent à produire des voitures aux Etats-Unis.
Cela va miner l'activité des usines de Detroit. Et c'est dans cette ville en faillite – en partie "nécrosée" – que s'ouvre le salon automobile de Détroit.

www.naias.com

http://www.largus.fr/actualite-automobile/salon-detroit-2014-les-infos-photos-et-videos-du-north-american-international-auto-show-3539379.html

En Bref...

On (re)parle d'énergie solaire, pour les voitures
Ford vient de présenter un prototype, avec un toit complètement revêtu de panneaux solaires, et un nouveau système, qui fait un peu un effet "loupe", pour augmenter l'efficacité de cette source d'énergie.
C'est un prototype prometteur ; mais juste pour recharger les batteries ; pas pour faire avancer la voiture : ça exige trop d'énergie.

(©)