Cet article date de plus de sept ans.

Portes arrière coulissantes : le bon "truc" ?

écouter (5min)
Les voitures familiales et quelque chose qui ne met pas tous les constructeurs d’accord : les "portes coulissantes".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Citroën Berlingo à portes coulissantes © Maxppp)

Ford est champion des portes coulissantes ; en Europe, cinq Ford en sont équipées : un record !

Ça va du Tourneo Courrier – concurrent des Renault Kangoo, et des Citroën Berlingo ; jusqu’au monospace "Grand C-Max".

Et c’est plutôt une bonne idée ; car, à l’ouverture, une porte coulissante est moins encombrante : vous avez besoin de moins de dégagement pour l’ouvrir ; c’est très pratique si vous vous trouvez dans un stationnement un peu étroit.

Pourquoi n’est-ce pas généralisé – au moins, sur les monospaces ?

Question de poids ; et question de coût.

Des portes coulissantes reviennent 40 à 60% plus cher qu’une porte articulée ; traditionnelle.

Et c’est, aussi, 15 à 20 kilos de plus par porte, à cause de tout le système pour la faire coulisser ; et la guider, en supportant son poids.

Rappelez-vous, il y a 10 ans, Peugeot avait même lancé une petite voiture, avec – juste – deux portes coulissantes : la 1007.

Comme c’était deux portes qui faisaient quasiment tout le côté de la voiture, il avait fallu renforcer beaucoup la structure de l'auto (pour des raisons de sécurité) ; et, à l’arrivée, ça faisait une voiture  petite ; mais lourde ; et qui consommait trop.

Dommage ; parce que c’est vrai : au quotidien, des portes coulissantes, c’est franchement plus pratique que des portes pivotantes, classiques !

Mais, à cause de ce surcroît de poids, elles ne vont pas se répandre davantage, dans les années qui viennent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.