Cet article date de plus de neuf ans.

Peinture métallisée : une option imposée, et au prix fort !

écouter
Les peintures métallisées sont vendues avec des supplément coquets par les constructeurs. Des tarifs d'autant plus agaçants que, dans les faits, cette option est bien souvent... imposée !
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

En option, une peinture métallisée coûte 400, jusqu'à 1 100 € !
Quand vous achetez une voiture à 10 000 €, ou à 50 000 €,  et que vous devez payer, en plus, pour une peinture métallisée, il y a de l'abus! D'autant que ces suppléments sont devenus quasiment  obligatoires : dans les choix de couleurs, il n'y a quasiment plus de teintes non métallisées.
Et comme 99% des clients prennent l'option, ce serait plus transparent de l'inclure, dans le prix de base.

Pas question, pour les constructeurs, de se passer cette option justeuse !

Deux raisons à cela :

  • pouvoir afficher le prix d'appel le plus bas possible – quitte à faire payer, en plus, après, cette option aux clients ;
  • ce "supplément" peut faire l'objet d'un "geste commercial" ; votre concessionnaire vous parlera d'un "cadeau", d'une "ristourne", d'une valeur de 400, 800, 1 000 €.
    Alors que cette peinture métallisée ne coûte pas grand-chose au constructeur.
Un prix de revient faible

Le prix de revient réel tourne aux aux alentours de 30 € par voiture.
C'est donc une option, sur laquelle le constructeur fait un énorme bénéfice.
A l'origine, il y avait une raison objective, à ce supplément : dans les années 70, quand les peintures métallisées sont apparues, il a fallu que les constructeurs doublent leurs installations de peinture, en usine ; car les peintures métallisées étaient "bi-couche" – au lieu d'être "mono-couche".
Il fallait donc une seconde machine, pour le vernis brillant de surface. Et cette peinture coûtait plus cher.
Mais, aujourd'hui, ces investissements sont largement amortis.
Et toutes les peintures ont à peu près le même prix de revient.
Ce serait logique que les constructeurs modèrent leurs tarifs.

En Bref...

La "famille" Peugeot 208 va sans doute cesser de s'agrandir
Les 208 existent 3 et en 5 portes.
Et vient d'apparaître le "SUV" 2008 – qui est en fait la version familiale de la 208.
Du coup, il n'y aura pas de break 208.
Et, vraisemblablement, il n'y aura pas non plus de cabriolet 208.
Peugeot  étudiait un cabriolet, avec une capote en toile. Mais projet abandonné, pour des raisons financières.

La qualité des Renault bien notée par les Allemands
Cette année, l'automobile-club allemand ADAC a bien placé les modèles Renault, dans son bilan annuel.
Précisément, ce sont les Renault depuis 2008 qui marquent des progrès en fiabilité – les autres sont plutôt mal placées dans le classement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.