Cet article date de plus d'onze ans.

Longues étapes : bien vous désaltérer et vous alimenter en voiture

Cet été, si vous roulez longtemps, et qu'il fait chaud dans la voiture , attention à votre façon de vous alimenter, et de vous rafraîchir, qui peut être complètement anarchique, alors que vous pensez bien faire !
Article rédigé par Jean-Rémy Macchia
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

En voiture, nous avons tous tendance à grignoter, à absorber beaucoup de petites choses sucrées.
Si vous ajoutez à cela des boissons rafraîchissantes  (des sodas, ou des jus) vous allez ingérer une dose extraordinairement élevée de sucre !
Le sucre  bien sûr  est plutôt énergisant. Mais dans le cadre d'une activité physique pour alimenter les muscles.
Au contraire, si vous absorbez trop de sucre sans le dépenser par des efforts musculaires  vous alourdissez votre digestion, qui va être plus lente. Avec un impact négatif sur votre attention ; puisque cette phase de digestion va générer de la somnolence.
Donc : pas de sucreries en continu, lorsque vous êtes au volant.

Pour ce qui est des repas : mangez léger !

Toujours pour cette question de digestion  qui sera plus rapide, plus facile, moins génératrice d'endormissement.
Méfiez-vous des pauses gastronomiques, à midi ou le soir lors d'une étape un peu longue.
Evitez tout ce qui est lourd : plat en sauce, charcuterie en excès, beaucoup de fromage, des pâtisseries.
Vous avez tout intérêt à arrêter votre repas après le plat chaud : c'est le meilleur moyen de ne pas surcharger votre digestion !

Et le café ? Attention !

Un petit café, dans le rythme auquel vous êtes habitué, c'est très bien! Mais se "shooter" au café  en multipliant votre dose quotidienne, juste parce que vous voulez rester d'attaque, c'est déconseillé !
Vous allez vous sentir très nerveux, ce qui peut aller à l'encontre de votre sécurité. Et la fatigue réelle, elle,  ne va pas s'en aller !
Et puis, ne cumulez pas café + les sodas de type : Coca-Cola, ou Pepsi-Cola : ils contiennent de la caféine qui s'ajouterait  en "sur-dose"  à celle de vos cafés.

Les boissons énergisantes : un mauvais "plan"

Excluez toutes ces boissons récentes à effet "dopant", "énervant".
Elles auraient, selon une étude de la Commission de sécurité américaine, des effets secondaires négatifs : pertes de concentration ; retards dans les réactions. C'est totalement contre-indiqué.
Et puis, ce qui désaltère le plus, c'est l'eau. Tout simplement !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.