L'auto, France info

Le Salon auto de Genève sous le signe du stylisme

Le "petit" salon de Genève, presque un salon des "amis", c’est aussi celui où tous les stylistes montrent leurs prototypes, leurs projets plus ou moins fous.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Affiche Salon de l'auto et accessoires de Genève © NC)

Du coup, c’est un salon qui a une image de "nouveautés" et c’est vrai que les constructeurs réservent à ce salon limité, en taille, un nombre étonnant de "premières mondiales".

Cette année, c’est un feu d’artifice de voitures magnifiques et splendides ; des bolides qui font fantasmer ; comme cette Ferrari 488 ; la "petite Ferrari", qui met encore la barre plus haut, en termes de performances  et qui, à 225 000 €, va davantage faire rêver, que rouler sur nos routes.

Il y a aussi le coupé Audi – le R8 à 180 000 €

Et il y a la Honda NSX – la sportive de Honda au style très italien  qui arrive dans une définition inédite, pour une sportive pure et dure : hybride.

Aussi des voitures...ordinaires

Mais, rassurez-vous, il y a aussi des voitures "réalistes", petites, moins chères : l’Opel Karl ; la nouvelle Honda Jazz.

Et puis, la grande tendance de ce salon, c’est l’hybride rechargeable ; l’hybride que vous pouvez brancher sur une prise ; pour obtenir quelques dizaines de km de roulage totalement électrique.

Ca, c’est vraiment la tendance de ce salon de Genève parce que, avec le mode de calcul actuel des consommations moyennes, les hybrides rechargeables sont outrageusement avantagées et les constructeurs profitent de cette aubaine, pour inscrire à leur catalogue des voitures qui affichent des 2,5 l ; 3 l de consommation "officielle".

Donc : beaucoup d’hybrides rechargeables à ce salon.

(Affiche Salon de l'auto et accessoires de Genève © NC)