L'auto, France info

L’Auto et la Moto. Les nouveautés 2018 en matière de deux et trois roues au Salon de Milan

Devenu le rendez-vous annuel incontournable du monde de la moto et du scooter, Milan a permis de découvrir toutes les nouveautés 2018. Pas moins de 60 modèles avec du lourd et du trois roues.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Serge MartinfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L\'Eicma de Milan, le plus important salon annuel européen de la moto et du scooter.
L'Eicma de Milan, le plus important salon annuel européen de la moto et du scooter. (EICMA)

C’est à Milan, dans le cadre de l’Eicma, désormais considéré comme le plus important salon européen de la moto et du scooter, que viennent d’être présentées ou dévoilées les nouveautés de l’année 2018.

Pas question ici de toutes vous les présenter, d’autant que si l’on tient compte des vraies nouveautés, des évolutions et des concepts, on arrive tout de suite à un total d’une soixantaine de modèles.  

La Goldwing 1800 GL l\'une des grosses nouveautés 2018 attendus par tous les fans du modèle.
La Goldwing 1800 GL l'une des grosses nouveautés 2018 attendus par tous les fans du modèle. (EICMA)

La toute nouvelle Goldwing GL 1800 manuelle ou automatique

À tout seigneur tout honneur, nous commencerons par l’une des nouveautés les plus attendues, la toute nouvelle Goldwing GL1800. Espérée et annoncée depuis des années par tous les inconditionnels de cette grande routière, synonyme de luxe et de confort, le tout vaisseau amiral de la marque ailée s’est donc imposé à Milan après une brève apparition au Salon de Tokyo. Visiblement rajeunie après une cure d’amaigrissement, plus élancée, plus fine aussi et plus anguleuse également, la Goldwing 2018 revient sur le marché, parée de ses ornements et d’un équipement digne d’une grande routière.

Toujours animée par un 6 cylindres à plat de 1833cm3, cette limousine offre la possibilité de l’acquérir, dotée de sa boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, ou bien alors, équipée d’une boîte automatique à double embrayage comptant cette fois-ci 7 rapports. Son arrivée sur le marché français est prévue en avril 2018 pour un prix (non négligeable) commençant à 32.000 euros…  

A noter au passage, toujours chez Honda, un tout nouveau roadster mono destiné aux jeunes permis A2, la CB 300R, mais aussi un café racer résolument moderne et qui ne passera pas inaperçu lui non plus, la Honda CB1000R.  

La BMW K 1600 Grand America destinée à concurrencer la Goldwing.
La BMW K 1600 Grand America destinée à concurrencer la Goldwing. (EICMA)

La firme allemande BMW n’est pas en reste sur le segment des GT  

Restons dans le lourd et la concurrence à la Goldwing, avec l’arrivée d’une jolie "teutonne". Directement déclinée de la toute nouvelle K1600 B qui arrive en ce moment dans les concessions, voici donc la BMW K1600 Grand America. Comme son nom l’indique, cette belle bavaroise dotée d’un 6-cylindres compte bien aller chasser sur les terres américaines de ses concurrentes, que ce soit la Godwing, les Harley ou bien encore les Victory.

A souligner que cette belle routière au poids non négligeable de 364kg, tous pleins faits, se voit doter, entre autre, d’une robe jaune du plus bel effet, enfin pour ceux que la couleur "canaris" ne rebute pas…  

L\'autre grande nouveauté de ce salon de Milan 2018, la moto à trois roues Yamaha Niken.
L'autre grande nouveauté de ce salon de Milan 2018, la moto à trois roues Yamaha Niken. (YAMAHA MOTOR FRANCE)

Yamaha et…son cheval de "trois" 

Changeons de marque et mettons-nous au diapason de la grande révolution de cette année 2018. Elle nous vient, elle aussi, du Japon et frappe fort. Présentée sous forme de concept depuis quelques années, voici donc venir la moto à trois roues, la Yamaha Niken.

Car cette Yamaha Niken est bel et bien une moto sur une base moteur de la MT09. Bon, c’est vrai qu’avec son look perché de Piaggio MP3 elle fait plus penser, de prime abord, à ces tracteur-enjambeurs que l’on voit dans nos vignes, mais c’est bel et bien une moto révolutionnaire vendue comme stable et agile, dotée d’un caractère sportif pour reprendre les termes du constructeur.

Une vraie moto donc réservée de fait aux titulaires du permis A. Son arrivée sur le marché français est prévue durant le second semestre 2018 pour un prix qui, lui, n’est pas encore communiqué.

On notera par ailleurs chez Yamaha une gamme MT largement renouvelée avec par exemple une nouvelle Tracer 900GT ou bien encore une MT09 plus affûtée, la MT09 SP. On remarquera enfin une Yamaha Ténéré 700 encore au stade de Proto mais qui pourrait fort bien faire son arrivée dans le courant de l’année prochaine.

Deux nouvelles Triumph Tiger pour cette année 2018. Deux modèles déclinable en deux versions 800 et 1200.
Deux nouvelles Triumph Tiger pour cette année 2018. Deux modèles déclinable en deux versions 800 et 1200. (EICMA)

À nous les petites anglaises sombres et ténébreuses

Puisque nous sommes dans les trials, on retiendra le retour en force de ce segment chez Triumph, avec deux nouvelles Tiger, 800 et 1200 cm3, toutes deux déclinables en deux versions, routière avec des XR, tout-terrain avec la catégorie XC. La firme britannique, jamais avare d’une moto atypique, qui offre une déclinaison de sa célèbre Bonneville dans la peau d’une beauté ténébreuse, la Bonneville Black Bobber, musclée et racée, dotée d’une seule selle et dont l’arrivée est attendue pour le début du printemps.  

LA Ducati Multistrada 1260 Pikes Peak. Une moto annoncée comme plus souple et plus généreuse à bas régime.
LA Ducati Multistrada 1260 Pikes Peak. Une moto annoncée comme plus souple et plus généreuse à bas régime. (EICMA)

Nouveautés pêle-mêle

Côté italien, on retiendra la monté en puissance du Scrambler avec un 1100cm3 de 86ch, l’abandon du bicylindre pour 4 cylindres en V sur les nouvelles Panigale V4 dont l’arrivée est prévue à la fin de l’année. Enfin il serait injuste de passer à côté du segment "Multistrada" sans signaler le passage de la 1200 à la 1260 cm3 pour une nouvelle Multistrada plus souple et plus généreuse à bas-régime. Moto qui sera déclinée en plusieurs versions, standard, S et Pikes Peak.

Il aurait été dommage de passer à côté des nouveautés Moto Morini. L’italien continue le rajeunissement de sa gamme en présentant deux nouveaux "café-racer" fortement inspirés du passé et un tout nouveau Scrambler 1200 délicieusement rétro. 

Les modèles néo-rétro de la firme froco-chinoise Mash. Le moyen de rouler autrement pour pas très cher.
Les modèles néo-rétro de la firme froco-chinoise Mash. Le moyen de rouler autrement pour pas très cher. (MASH)

Impossible enfin de ne pas s’arrêter un instant sur les modèles néo-rétro du constructeur franco-chinois Mash. Des motos atypiques elles-aussi, allant de 50 à 400cm3. Des motos faites pour se distinguer et rouler autrement à moindre coût. Moins de 5 000 euros, prix annoncé pour le Mash Scrambler 400 prévu pour mars prochain.

Si vous souhaitez découvrir en images, données techniques à l’appui toutes ces nouveautés et l’ensemble des motos 2018, je vous renvoie au Hors-Série :Toutes les motos du monde spécial Salons 2018, publié par nos confrères de Moto Revue à trouver actuellement dans les kiosques.

L\'Eicma de Milan, le plus important salon annuel européen de la moto et du scooter.
L'Eicma de Milan, le plus important salon annuel européen de la moto et du scooter. (EICMA)