Cet article date de plus de neuf ans.

GTI : le retour des trois lettres magiques !

écouter (5min)
Peugeot est en plein lancement la 208 GTI. Trois lettres : "GTI", qui rappellent beaucoup de souvenirs...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Les GTI, ça a été toute une époque ! Avec la VW Golf ; puis la Peugeot 205. L'époque des "petites" sportives : ces "bombinettes" qui allaient vite, et procuraient beaucoup de sensations.
Aujourd'hui, avec la nouvelle 208, c'est un peu le renouveau de cette appellation GTI. Car sa devancière – la 207, dans sa version sportive – avait délaissée cette appellation (sauf en Angleterre, et en Suisse).
Seule la créatrice du genre, la Golf, n'a jamais cessé, en 37 ans! de porter le sigle "GTI".

Recette immuable : un "gros coeur" dans une petite auto

Toujours la même recette, au moins dans l'idée : une voiture plutôt petite, avec un gros moteur. Cela, pour obtenir des performances élevées ; et, surtout, des accélérations toniques.
Mais deux choses ont changé, par rapport aux GTI d'origine :

  • les voitures se sont beaucoup alourdies.
    Les premières GTI faisaient un peu plus de 800 kilos ;
    Aujourd'hui, elles font 400 à 500 kilos de plus !
    La nouvelle 208 GTI essaye d'être un peu plus légère ! Mais plus aucune petite sportive ne descend en-dessous de 1 150 kilos !
  • les GTI d'origine étaient des voitures peu équipées.
    Sur les premières Golf : pas de direction assistée, pas de vitres électriques ; même pas dejantes en alliage desérie !
    C'était des voitures plus "brutes" ; vraiment tournées vers la performance.
    Alors qu'aujourd'hui, les GTI sont aussi des hauts de gamme : avec beaucoup d'équipement, et une présentation chic.
"GTi" : Grand Tourisme Injection, tout un programme !
  • "GT" : Grand Tourisme (c'est-à-dire la performance, le sport).
  • "i" : injection (moteur à injection – synonyme de technologie, à l'époque).
    Mais toutes les petites sportives ne s'appelaient pas "GTI" : Renault avait la 5 GT Turbo ; Fiat, la Ritmo Abarth ; Opel, les GSI ; et Ford, les XR2, ou XR3.
    En revanche, ce phénomène des "petites" sportives a créé une vraie mode : en France, au milieu des années 80, elles ont dépassé les 5% de ventes totales de voitures – ce qui, pour des sportives, était énorme !

En Bref...

Une alerte sur l'état des pneus de nos voitures, en Europe

  • 78% de pneus sous-gonflés ;
  • 25% de pneus trop usés.
    Selon une étude du fabricant de pneumatiques Bridgestone.
    Pour ce qui est de l'usure, c'est sans doute la conséquence de la crise, et de la baisse du pouvoir d'achat.
    Quant au manque de pression, il aboutit à une surconsommation des voitures : En Europe, cela provoque le gaspillage de 4 milliards de litres de carburant sur l'année. Et le rejet de plus de 9 millions de tonnes de gaz carbonique !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.