L'auto dimanche, France info

Records d'enchères au salon Retromobile

Le salon Retromobile a battu des records de fréquentation à Paris et les ventes de voitures anciennes ont battu des records d'enchères.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

90.000 visiteurs en cinq jours au salon Rétromobile (Porte
de Versailles). Evidemment, c'est 15 fois moins que le Mondial de l'Auto. Evidemment,
les visiteurs ont souvent l'âge des voitures exposées, c'est la loi du genre.
Mais la nostalgie étant encore ce qu'elle était, les allées du grand hall 1
n'ont pas désemplies, de même que l'assistance aux trois ventes aux enchères
qui ont eu lieu au cours du salon.

Ce qui fait dire à un expert que le cœur du monde de la
collection automobile battait à Paris, notamment avec une exclusive Alfa Romeo,
une vente au Grand Palais avec Bonhams et une vente Artcurial dans le cadre de
Retromobile. La star des commissaires, maitre Hervé Poulain, y a fêté
royalement ses 40 ans de marteau. Avec des sommets comme une Maserati de course
à plus d'1.4 million d'euros, une Ferrari Barquette à près de 3 millions
d'Euros. A côté, la Rolls cabriolet ayant appartenu à Brigitte Bardot n'a fait "que"
280.000 €.

"Une nouvelle richesse, celle de l'automobile" 

Pourquoi cet affolement des prix, cette valse des étiquettes ?
Une Bugatti vaut-elle un Dali ? Réponse très argumentée d'Hervé Poulain
amoureux de l'art et des belles voitures. "Quand vous vendez la couverture
de "Tintin en Amérique" 1.350.000€, le public se dit "Ah mais de
la BD, c'est de l'art !
". Et bien il y a une nouvelle richesse qui
est celle de l'automobile. (...) Au prix du bonheur que ça peut vous donner, il y
a mille personnes qui le veulent. Et donc, ça ne peut que monter
."

Cela dit on peut aussi s'offrir une Coccinelle pour 10.000
€, une Simca 8 à 8.000 € ou une 2CV pour 6.000 €, une ancienne avec laquelle on
peut rouler tous les jours pour le prix d'une voiture d'occasion.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)