Cet article date de plus de neuf ans.

Clio RS, une automobile politiquement très incorrecte

écouter
C'est une cible potentielle pour les nouveaux radars embarqués dans les plaques des voitures furtives de la gendarmerie, la Clio RS, RS pour Renault Sport, est l'archétype des petites nerveuses descendantes des GTI des années 80. La différence, c'est qu'aujourd'hui, la Clio RS affiche 200 chevaux contre 105 pour la première R5 Turbo.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Pour 25.000 €, 1.000 € de plus
que la précédente Clio RS Cup, on a une petite bombe entre les mains . Est-ce
qu'on peut la maitriser ? La réponse est oui. Grâce aux aides
électroniques, nous allons le voir. Est-ce que cette voiture est politiquement
correcte ? C'est une autre histoire, "en ces temps où la vitesse est
taboue
", explique Olivier Kempf, chef de produit marketing Clio chez Renault

Qu'est-ce que c'est que ce
RS Drive ?

C'est un bouton qui transforme l'électronique de la voiture. De
normal , autrement dit, conduite pépère avec le régulateur de vitesse et peu
de  bruit à l'échappement, à Race où les
aides à la conduite, ABS, ESP sont déconnectées. Où la suspension se durcit, la
direction devient plus dure, le volume sonore s'amplifie et les vitesses sur
les palettes passent à la volée alors que le rupteur du compte-tour toussote. A
n'utiliser bien sûr que sur circuit.

Mais l'intérêt de cette Clio RS, c'est de
pouvoir embarquer trois personnes à l'arrière
avec ses deux portes
supplémentaires et dans un confort correct. La boite de vitesse à double
embrayage qui supporte enfin la puissance élevée et le couple du moteur est un
modèle du genre et les palettes au volant, un régal. Inutile de faire vroum-vroum pour jouer les pilotes du dimanche devant le bistrot du coin. La R8
Gordini, c'est du passé. Il y a maintenant suffisamment de circuits en France
pour se défouler et ainsi garder son permis pour les autres jours.

Mais la mode des petites
sportives revient
. Dans les semaines qui viennent, Peugeot va ressortir la 208
GTI et Volkswagen la Golf GTI. Sachant que Renault est le
premier fabricant au monde de voitures de sport sur circuit, on pourra préférer
une française nerveuse à une allemande musclée ou à une japonaise délurée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.