Cet article date de plus de sept ans.

Qu'est-ce qui fait encore courir le RPG ?

écouter (5min)
Les jeux d’aventure ont-il le vent en poupe ? Deux nouveaux magazines tentent de faire revivre en France la flamme de ce genre autrefois majeur : le RPG, le jeu de rôle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Du "Kriegspiel" prussien au tournant du XIXe siècle en passant par l’âge d’or du RPG japonais des années 90 en passant par le premier "Donjons et Dragons" en 1974, le jeu vidéo de rôle est depuis toujours une promesse : celle de l’aventure. Qu’elle soit contemporaine, moyenâgeuse ou futuriste, le RPG, c’est bien cela, l'aventure, l’exploration, l’incarnation d’un ou plusieurs personnages proches de soi ou au contraire très éloignés, et c’est enfin un passage initiatique, la promesse de ne pas finir l’aventure comme on la démarrer.

Or, ce genre autrefois majeur, notamment dans les années 90, a bien du mal à retrouver ses couleurs. Aujourd’hui, ce sont les "Fifa", "Call of Duty" et autre "GTA" qui règnent sur les charts. "Final Fantasy", "Dragon Quest", "Ultima" ou "Tales of" sont bien loin. Et pourtant, deux nouveaux magazines font à nouveau la part belle en France au RPG. D’abord "Role Playing Game" avec en couverture le prochain "Final Fantasy XV". Et puis il y a le magnifique "Level Up". Son numéro 1, entre le magazine et le beau livre, rend hommage aux titres d’antan comme "Might and Magic", "Shadowrun" ou "Secret of Evermore".

Le RPG, un genre du passé ? Oui, mais pas seulement car le RPG n’a pas dit son dernier mot. Pour preuve en 2011, le succès planétaire de "Skyrim" et ses 20 millions de copies écoulées. Sur smartphone, des dérivés de RPG comme "Terra Battle" et "Puzzle & Dragons" connaissent également un engouement mondial sans parler de "Bravely Default" ou "Dragon Age : Inquisition". Reste que la nostalgie est désormais bien ancrée dans l’ADN du RPG.

Toujours se méfier du RPG

Nouvelle preuve le 19 mai prochain avec la sortie du très prometteur "The Witcher III" sur PC, PS4 et XBox One. Rendu graphique monstrueux, aventure immense, et promesse d’un jeu de rôle de nouveau au firmament.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.