Cet article date de plus de quatre ans.

Jeux vidéo. "Super Mario Maker 3DS", l'atelier créatif de poche

écouter (3min)

Quelques mois après le succès de son "Super Mario Maker" sur WiiU, Nintendo tente la passe de deux sur 3DS.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Super Mario Maker 3DS (NINTENDO)

Laissez la main aux joueurs

Il y a presque six mois, Nintendo lançait cette invitation à l’adresse des possesseurs de sa console de salon, la WiiU. Le titre de ce faire-part, Super Mario Maker. Et c’est bien le plombier moustachu qui traduisait cette envie de la firme nipponne de transformer les joueuses et joueurs en autant de concepteurs de jeux vidéo. Super Mario Maker proposait ainsi un véritable atelier créatif complet et ludique qui débarque désormais sur la console portable 3DS, un portage mobile qui apporte son lot de nouveautés mais aussi de reculades.

Le principe reste identique

Un Mario classique bondit de plateformes en plateformes en évitant les plantes qui crachent du feu ou les tortues ailées sur des niveaux qui s’inspirent de quatre épisodes majeurs du plombier moustachu, de Super Mario Bros en 1985 à New Super Mario Bros en 2006. Quatre univers comme autant de voyages dans le temps. L’autre visage de ce Super Mario Maker, c’est un éditeur de niveau se présentant comme une sorte de logiciel graphique à l’ancienne, très coloré et surtout simple d’accès. Il permet à tous d’imaginer ses propres décors pétris de pièges et de chausse-trappes. Une boite à outils toujours aussi accessible dans cette version portable. On peut aussi créer des niveaux à plusieurs avec d’autres possesseurs de 3DS. Mais impossible de les partager en ligne, la dimension communautaire de ce Super Mario Maker en prenant un coup. Reste un temple de la création version poche toujours aussi palpitant.

Trop méconnu, Picross

Autre arrivée sur cette console 3DS, le nouvel épisode d’une géniale saga bien trop discrète, Picross 3D Round 2. Le principe d’un Picross 3D est simple, un jeu de réflexion où chaque casse-tête se présente sous la forme d’une structure brut de décoffrage qu’il faut faire pivoter afin de détruire les blocs inutiles en suivant les indices chiffrés inscrit sur les briques. Le but est de faire apparaître la forme caché dans ce bloc, que ce soit un chat, un chien, un personnage ou un objet du quotidien. Et pour cela, il faut faire appel à la déduction et la patience.

Ce n’est pas vraiment de la sculpture ni totalement du sudoku

Et difficile de lâcher Picross 3D Round 2 une fois en main, lui qui rajoute quelques difficultés à des énigmes déjà coriaces, comme des cubes de différentes couleurs. Et si vous aimez les défis et n’avez pas honte de vous balader avec une 3DS à la main, ce Picross 3D Round 2 est un must capable de remplacer n'importe quel cahier dédié au sport cérébral.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.