Jeux vidéo. "Resident Evil" : le retour d'une licence culte

écouter (3min)

Parmi les sorties de jeux de ce mois de mai, focus aujourd'hui sur le retour attendu de "Resident Evil". 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le retour de Resident Evil, épisode 8. (RESIDENT EVIL VILLAGE / CAPCOM)

Comme tous les week-ends, notre rubrique jeux vidéo avec Jeux Vidéo Magazine, avec le directeur de la rédaction, Brice Nguessan, et cette semaine, le retour d’une licence culte du jeu vidéo.

franceinfo : Un nouveau Resident Evil, cela fait un moment que cette série de jeux nous fait frissonner ? 

Brice N'Guessan : 25 ans ! Oui 25 ans déjà, que Resident Evil sévit. Ce titre créé par l’éditeur japonais Capcom à qui l’on doit également le mondialement célèbre Street Fighter a su conquérir le cœur des joueurs. En 1996, il apparaît comme un titre singulier dans l’univers du jeu vidéo. Créer la peur, l’effroi, la tension est quelque chose de tout nouveau pour la génération de joueur PlayStation de l’époque. Depuis, Resident Evil a connu des déclinaisons sur consoles, PC et même smartphones s’écoulant à plus de 100 millions d’exemplaires à travers le monde.

Quelle est donc la trame de ce nouveau Resident Evil Village ?

Suite directe de Resident Evil VII, cet épisode vous plonge une fois de plus dans la peau d’Ethan Winters qui vit paisiblement avec sa femme et sa fille Rose. Les terribles évènements de la Louisiane ne sont plus que du passé ou presque… Alors je ne vais pas vous dévoiler toute l’intrigue mais déjà, sachez que le jeu vous propose un résumé du précédent épisode. Mais retenez que vous allez partir à la recherche de votre fille Rose, enlevée sous vos yeux.  

Et c’est au cœur d’un village cette fois que le jeu nous transporte ? 

Un village pour le moins angoissant, où les rares habitants que vous croisez n’inspirent guère confiance. Au milieu de ce relief montagneux, des baraques délabrées où le bois craque, les volets grincent, tout un programme pour vous mettre sous pression alors que vous n’avez même pas encore rencontré d’ennemis. Cette bourgade est surplombée par un château tout aussi terrifiant que vous devrez également arpenter pour retrouver votre fille.  

Les zombies, c'est la marque de fabrique de Resident Evil, ils sont toujours là ?  

Le jeu propose une galerie de personnages hauts en couleurs, à l’image de l’élégante Lady Dimitrescu, la gardienne du château, une femme de 2,90 m qui vous poursuivra sans relâche. ainsi que d’autres personnages tout aussi singuliers. Mais pour les amoureux des premiers Resident Evil, non, les zombies ne sont plus là, vous aurez à la place des hommes tout aussi infectés, aussi agiles que terrifiants.  

Alors la question : faut-il craquer pour ce nouvel épisode ?  

Ce Resident Evil Village ne renie pas ses origines. Il saura vous faire sursauter et créer des sueurs froides, mais il propose une grosse dose d’actions qui pourra perturber les fans de la première heure mais ravir les amateurs de gros calibres. Resident Evil Village reste un titre solide qui vous emporte sans vous lâcher.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.