Jeux vidéo, France info

Jeux video. "Far Cry 5", guerre civile décomplexée au cœur de l'Amérique

Pas de croisade anti-Trump dans Far Cry 5, mais une plongée dans l'Amérique profonde, mêlant beaux paysages et arquebusades.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Far Cry 5
Far Cry 5 (UBISOFT)

Beaucoup s’attendaient à un brûlot anti-Donald Trump. Far Cry 5, nouvel épisode d’une saga n’en comporte pourtant aucune trace ou presque. Il y a bien ce sublime décor à jouer sur PC, PS4 et XBox One, celui de l’Amérique profonde et ses rednecks, littéralement les “nuques rouges", stéréotypes de l’Américain blanc et campagnard censé être l’électeur type du président des États-Unis.

Mais la superbe vallée du Montana reconstituée ici par les studios d’Ubisoft accueille plutôt des fous de Dieu, chrétiens ultraviolents et hirsutes avec à leur tête un gourou charismatique, le pasteur Joseph Seed, interprété par l’acteur canadien Greg Bryk.  

Bienvenue à Hope County, un territoire totalement contrôlé par une secte folle et qui a transformé cet État de droit en état de nature : enlèvements, séquestrations, meurtres et impunité totale, Joseph Seed et sa famille n’y vont pas par quatre chemins pour évangéliser leur prochain. Après une tentative d’arrestation ratée, votre but est d’organiser la résistance parmi la population et avec eux, de mettre fin aux agissements de ce groupe d'illuminés armés jusqu'aux dents. Après avoir choisi d’interpréter une femme ou un homme, la bataille ne tarde pas.  

Far Cry 5 - Trailer d'Annonce

Alors que les précédents épisodes de Far Cry invitaient souvent à la méthode silencieuse, cette cinquième aventure fait du bruit et pétarade. Il faut défourailler ou être défouraillé dans cette balade foutraque et déjantée qui se joue autant au sol que dans les airs, en hélico ou en avion par exemple.

Tout est un potentiel danger ici, les illuminés bien sûr, mais aussi une faune locale peu avenante Et si Far Cry 5 n’est pas politique pour un "cent", il use à foison du politiquement incorrect, n'hésitant pas à exiger de flinguer des taureaux en pleine saillie pour récupérer leurs testicules. Un humour corrosif pas vraiment dans l’air du temps, mais qui confirme que Far Cry 5 est avant tout un hommage aux films de séries Z, ces nanars où se côtoient les rebus de l'humanité, mélange de bêtise crasse et de tendresse peu morale.

Far Cry 5
Far Cry 5 (UBISOFT)