"Elden Ring" : un sentiment de liberté omniprésent

écouter (3min)

"Elden Ring", nouveau jeu de rôle du studio japonais From Software a tout du jeu parfait. Un jeu à la fois beau et exigeant, conçu avec minutie, qui ravit la critique et les joueurs. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
"Elden Ring", dernier jeu du studio From Software. Capture d'écran de la bande annonce de lancement publiée par PlayStation le 22 février 2022. (SONY PLAYSTATION / FROM SOFTWARE)

Elden Ring, tout juste sorti sur consoles et PC, enflamme les joueurs mais aussi la critique. Pour beaucoup, il fait partie des meilleurs titres de l’histoire du jeu vidéo. Jeux Vidéo Magazine, dont Brice N'Guessan est le directeur de la rédaction, lui attribue la note de 19/20.

franceinfo : 10/10, 20/20, 5 étoiles, "indispensable", "grandiose", la presse mondiale semble unanime ?

Brice N'Guessan : Oui, et personne n’avait imaginé pareil plébiscite. Le titre japonais ne correspond en rien aux productions actuelles, et c’est justement ce qui fait de lui un titre singulier, "à l’ancienne", comme dirait les vieux. Elden Ring est un jeu exigeant, ardu comme les jeux vidéo des années 1990. Mais pour peu que vous soyez patient, il vous happera, pour ne plus vous lâcher.

Cette exigence, cette difficulté, c’est devenu une véritable marque de fabrique pour le studio japonais From Software, et pour un homme en particulier...

Cet homme, c’est Hidetaka Miyazaki. Ce japonais a 29 ans lorsqu’il décide de quitter son métier de comptable. Lui qui a eu l’interdiction de ses parents de jouer aux jeux vidéo durant toute sa jeunesse décide de tout abandonner pour un boulot de codeur, moins bien payé au sein (à l’époque) du peu connu studio From Software.

En l’espace de 10 ans, il va passer de simple codeur à producteur, pour devenir en 2004 le président du studio. Passionné depuis toujours par les jeux de rôles, il veut des jeux exigeants qui demandent aux joueurs de s’investir pour en découvrir toutes les mécaniques et les astuces afin de battre les ennemis.

Et avec Elden Ring, le studio a été encore plus ambitieux ?

Pour poser les bases d’Elden Ring, Miyazaki a fait appel à George Raymond Richard Martin, l’homme derrière Game of Thrones. Il a eu la tâche d’imaginer un univers sombre, vaste, qui se traduit dans le jeu par un monde ouvert qui s’étend à perte de vue. Un monde où la désolation règne, après une guerre qui a opposé des demi-dieux. A vous de devenir le Seigneur de ces terres, mais le chemin sera long, des ennemis retors, des monstres démesurés, dragons et autres créatures mythologiques vous attendent dans ce royaume mystérieux.

Un royaume vaste dans lequel le sentiment de liberté est omniprésent...

A commencer par le choix du personnage à incarner : guerrier, bandit, samouraï... de nombreuses classes sont disponibles. A vous ensuite d’explorer comme bon vous semble les contrées, les châteaux, grottes ou encore catacombes. La liberté, c’est aussi de choisir vos armes pour affronter les ennemis. Croiser le fer ou user de la magie, à vous de choisir la direction que vous souhaitez donner au jeu. Elden Ring vous invite plus que jamais à bâtir votre légende.

Elden Ring disponible sur PlayStation, Xbox et PC.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.