Jardin, France info

Jardin. Pelouse, des semences adaptées à vos besoins

Gazon d'agrément, sportif, d'ornement ou de regarnissage. Comment choisir les bonnes graines pour le bon usage.

Il n\'est pas trop tard pour semer du nouveau gazon ou raccommoder une pelouse trouée
Il n'est pas trop tard pour semer du nouveau gazon ou raccommoder une pelouse trouée (CARLOS G. LOPEZ / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Il est encore temps de semer une nouvelle pelouse ou de rafistoler un gazon mal en point. Encore faut-il savoir quelle semence choisir… Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver face à la diversité de l’offre en jardinerie. 

Ornement, agrément ou sport ?

Commencez par vous poser cette question : de quel type de gazon ai-je besoin ? Un gazon d’ornement joli, doux sous l’orteil mais assez fragile. Un gazon sportif, suffisamment costaud pour résister aux matchs de foot des gamins. Ou un gazon d’agrément à mi-chemin entre le sportif et l’ornement ?

Il existe en effet des mélanges de semences adaptés à chaque besoin, comme l’explique le spécialiste en gazon, Julien Bouffartigue : "On va jouer sur les qualités des espèces mais aussi sur leur complémentarité. Par exemple, il y a des espèces de ray-gras qui vont pousser très vite. Vous la semez, ça va couvrir le sol. Mais, par contre, elle peut être moins résistante à la sécheresse que la fétuque élevée qui, elle, va mieux passer l’été. Donc, la complémentarité des deux va vous permettre d’avoir, à l’automne ou au printemps, un gazon qui va rapidement couvrir le sol et être plus résistant en été"

Des semences spécifiques pour gazon troué

D’autres gazons sont dits de regarnissage. Quand Médor a pris l’habitude de faire pipi toujours au même endroit, la pelouse est brûlée et il faut ressemer : "Ce sont des gazons qui s’installent rapidement, puisque le but est de boucher le trou. Souvent ce sont des espèces qui créent des stolons, qui vont naturellement faire un nouveau pied juste à côté. Et c’est important de regarnir, car si vous laissez un trou, la nature ayant horreur du vide, vous aurez bientôt d’autres espèces qui vont pousser à la place du gazon".

Un mélange de semences pour son gazon, il est encore temps de semer
Un mélange de semences pour son gazon, il est encore temps de semer (WESTEND61 /GETTY IMAGES)

Chiendent pied-de-poule et kikuyu

Dans les années 1980, le gazon a été le premier produit non-alimentaire à obtenir le Label Rouge qui certifie la qualité des semences. Il existe aujourd’hui un autre label "Pelouse Écodurable". Sous ce label, vous trouverez des semences moins gourmandes en eau et plus résistantes à la sécheresse.

Réchauffement climatique oblige, ce caractère de résistance est l’un des objectifs des sélectionneurs aujourd’hui. Ils pourraient être amenés à travailler bientôt sur le chiendent pied-de-poule ou le kikuyu. Ces deux graminées résistent à peu près à tout et sont déjà utilisées dans les jardins du sud de la France.

Merci à Julien Bouffartigue, secrétaire général de la section gazon au GNIS (Groupement national interprofessionnel des semences et des plants). Des vidéos pratiques sont disponibles sur le site du GNIS pour apprendre à bien semer et connaître les soins indispensables à apporter à une nouvelle pelouse. Vous pouvez également télécharger gratuitement le Petit guide du tapis vert

Sur l’agenda ce samedi 

Fête du Miel aux Arcs-sur-Argens (Vaucluse). Extraction du miel en direct. La possibilité de voir le travail des abeilles grâce à l’Apimobile, ruche roulante aux parois transparentes.

Tous au jardin à Sully-sur-Loire (Loiret). Thème de l’édition : les poules au jardin.

Gondwana, la Fête des plantes méditerranéennes au Domaine du Rayol, au Rayol-Canadel-sur-mer. Thème de l’édition : les jardins chiliens auquel ce magnifique jardin a consacré deux espaces. 

Fête du jardinier, sur la place de la Mairie à Vincennes (Val-de-Marne). Expo-vente de plantes. Ateliers rempotage pour les enfants.

Fête des plantes, dans le parc de la Clef, à Marville-les-Bois (Eure-et-Loir)

Des feuilles à dévorer !

On vous a offert un bonsaï et vous ne savez pas comment vous en occuper ? Le guide visuel Bonsaïs, comment les cultiver facilement, d’Élodie Marconnet et Nicolas Coulon, vient de paraître aux éditions Ulmer. Du substrat à la taille, tous les besoins des bonsaïs, de l’azalée au zelkova, sont passés en revue. Un livre bien pratique. 120 p., 300 photos, 14,95 euros.

Il n\'est pas trop tard pour semer du nouveau gazon ou raccommoder une pelouse trouée
Il n'est pas trop tard pour semer du nouveau gazon ou raccommoder une pelouse trouée (CARLOS G. LOPEZ / MOMENT RF / GETTY IMAGES)