Jardin, France info

Jardin. La grande myrtille aux fruits parfumés et aux vertus médicinales

La grande myrtille aussi appelée par les spécialistes "vaccinium corymbosum" est un arbuste dont les fruits ont un goût proche de celui de la myrtille sauvage. Suivez les conseils de plantation de notre maître-jardinier. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La grande myrtille ou vaccinium corymbosum. Un arbuste fruitier résistant aux basses températures. 
La grande myrtille ou vaccinium corymbosum. Un arbuste fruitier résistant aux basses températures.  (GETTY IMAGES)

Franck m'écrit de Saint-Ouen près de Paris. "J'ai acheté cet automne dans une fête des plantes un pot de grande myrtille. Il passe l'hiver actuellement sur mon balcon. Au printemps, j'aimerais le planter en Vendée. Quels conseils me donneriez-vous pour réussir cette plantation ?"

Un arbuste très résistant aux frimas

Franck, la grande myrtille ou myrtille d'Amérique est un joli arbuste, originaire des États-Unis et du Canada. L'hiver, il peut résister à des températures de -30° mais je vous conseille cependant de protéger le pot, sur votre balcon, par un paillasson, en attendant la plantation au jardin au printemps, afin d'éviter le gel des racines. Dès le mois de mai, vous pourrez le planter en Vendée au soleil, ou à mi- ombre dans un sol propre, travaillé, enrichi de compost bien mûr, additionné de terre de bruyère. Les myrtilliers redoutent le calcaire. Si vous êtes situé non loin de la côte, protégez-le des vents de mer, chargés de sel, par un caillebotis de bambou. 

La grande myrtille n'aime que l'eau de pluie

À la plantation, arrosez copieusement avec de l'eau de pluie si possible. L'eau du réseau ne semble pas lui convenir. Puis paillez pour conserver la fraîcheur au pied, tout au long de la saison, avec de la paille de grain ou des aiguilles de pin. 
L'année suivante, au printemps, apportez-lui un engrais à base de guano marin, riche en azote organique, ainsi qu'un anti-chlorose à base de fer et de magnésium, afin d'éviter le jaunissement des feuilles !

Au printemps, le myrtillier d'Amérique se couvre de clochettes blanches, suivies en été, par des grappes de délicieux fruits ronds, noir-bleutés. 
À l'automne, le feuillage se pare de jolies teintes orangées. Les baies sont délicieuses et leurs usages dans la pharmacopée traditionnelle en font une plante recherchée pour la confection de remèdes contre les jambes lourdes, les varices et l'amélioration de l'acuité visuelle. 

Planté en isolé, ce myrtillier parfois ne donne pas de fruits !

Plantez à ses côtés un ou plusieurs compagnons de la même espèce, pour une meilleure pollinisation croisée. 

La grande myrtille ou vaccinium corymbosum. Un arbuste fruitier résistant aux basses températures. 
La grande myrtille ou vaccinium corymbosum. Un arbuste fruitier résistant aux basses températures.  (GETTY IMAGES)