Jardin, France info

Jardin. Des plantes carnivores pour les enfants

Les enfants adorent les plantes carnivores, notamment celles qui leur permettent d’observer en direct un mouvement de capture d’insecte. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une mouche prise au piège de la dionée.
Une mouche prise au piège de la dionée. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Vous pouvez donc leur offrir une dionée. Cet attrape-mouche referme sa mâchoire sur son casse-croûte avant de le digérer. Elle est facile à cultiver même par les plus petits. 

Pas touche aux petites dents !

Elle a juste besoin de trois choses : être exposée au soleil, avoir les racines dans l’eau et vivre dehors toute l’année, sauf si le thermomètre descend en-dessous de -10°C. En revanche, elle déteste qu’on lui tripote les dents, comme l’explique Matthieu Jehanne, de la pépinière bretonne Carniflore : "Il ne faut pas jouer avec les pièges de la plante. Si on joue trop à se faire refermer les différents pièges, la plante va s’épuiser et va en mourir. Normalement, elle ne ferme ses pièges que pour attraper des insectes et récupérer de l’énergie. C’est la plus connue des plantes carnivores, celle qui a vraiment un mouvement visible de capture".

Des tentacules collantes

Autre plante carnivore sympa à offrir à un enfant, la droséra surnommée "la plante à glu". Ses feuilles toutes fines, vertes ou rouges, ressemblent à des mini bras super poilus et tout collants. Un piège fatal pour les insectes : "C’est la plante qui fabrique cette glu au niveau de la feuille. La feuille est composée de nombreux petits tentacules ; chacun a un petit point de glu au bout. Quand l’insecte se colle, tous ses petits tentacules qui sont en périphérie de l’insecte se rapprochent pour le digérer. C’est une plante qui peut vivre en extérieur ou en intérieur au printemps, en été et en automne. Par contre, l’hiver, on la garde en intérieur."

Matthieu et Catherine Jehanne, de la pépinière bretonne Carniflore. 
Matthieu et Catherine Jehanne, de la pépinière bretonne Carniflore.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Soif d'eau de pluie

Un dernier conseil très important : l’attrape-mouche et la "plante à glu" n’aiment pas du tout l’eau du robinet qui peut les faire mourir. Il faut donc leur donner de l’eau déminéralisée ou mieux, de l’eau de pluie. Laissez un pot ou un arrosoir dehors pour récolter cette eau, avant d’en remplir une soucoupe peu profonde. Les carnivores aiment vivre dans 3 à 4 cm d’eau.

 

Une mouche prise au piège de la dionée.
Une mouche prise au piège de la dionée. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)