Jardin, France info

Jardin. Des asters pour toutes les situations

Les asters d'automne commencent leur floraison. C'est le bon moment pour les choisir en fleurs et les installer au jardin ou en pot.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les asters egayent nos automnes.
Les asters egayent nos automnes. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les asters figurent parmi les plantes vedettes de la fin de l’été et du début de l’automne. Les fleurs en étoiles de ces plantes vivaces apportent de la couleur et de la gaieté dans les jardins ou dans des pots sur les terrasses. C’est le moment de les admirer mais également de les choisir en fleurs pour les installer chez vous.

Pour le soleil ou la mi-ombre

Ces plantes sont très rustiques, elles disparaissent en hiver mais reviennent fidèlement d’année en année. Il existe environ 600 espèces et des milliers de variétés. Le choix est immense. La plupart des asters poussent au soleil, mais il existe au moins une espèce qui peut être plantée à l’ombre ou à la mi-ombre.

Cet aster divariqué (Aster divaricatus), est l’un des préférés de Christophe Roy qui le cultive dans sa pépinière, Les jardins du Val d’Allier :

"C'est un aster un peu particulier celui-là. Je l'aime beaucoup parce que, contrairement aux asters en général, il peut aller soit au soleil soit à l'ombre. C'est l'un des seuls asters à être capable de fleurir. Il est vigoureux, très poussant. C'est un excellent couvre-sol."

Christophe Roy, pépiniériste dans l\'Allier. 
Christophe Roy, pépiniériste dans l'Allier.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Un aster pour les situations sèches

Avant d’acheter vos asters, renseignez-vous bien sur leur hauteur à taille adulte, c’est important pour savoir où les planter, en bordure, au milieu d’un massif ou tout au fond d’un parterre. Un souci que vous n’aurez pas avec l’aster à feuilles de bruyère (Aster ericoides).

Il est petit, il rampe et garde son feuillage en hiver : "Il a un avantage par rapport aux autres asters. Ils perdent leurs feuilles en hiver mais pas lui. Avec ses petites feuilles en épines, on dirait presque un résineux. Vous pouvez l'installer dans des terrains un peu secs et il est parfait dans une rocaille. Il se couvre de petites fleurs blanches, on ne voit presque plus le feuillage. Et nul besoin de le tailler."

Attention à l'oïdium

Un dernier conseil : les Aster dumosus et les asters de Nouvelle-Belgique (Aster novi-belgii) sont sensibles à l’oïdium, surtout quand les étés sont très chauds. Les feuilles blanchissent, c’est très moche, et les plantes sont moins florifères. Il n'y a pas grand-chose à faire. Supprimez les parties atteintes et contentez-vous d’arroser le feuillage en fin de journée. L’eau gêne la germination des spores et limite les dégâts. 

À de rares exceptions, les asters se plaisent en situation bien ensoleillée.
À de rares exceptions, les asters se plaisent en situation bien ensoleillée. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

L’astuce de la semaine

Recyclez vos peaux de banane ! Elles accrochent bien la poussière. Vous pouvez les utiliser pour nettoyer les feuilles de vos plantes d’intérieur ou lustrer le cuir des chaussures. Il est possible également de les recycler au jardin. Coupez la peau en lanières, enterrez ces lanières au pied des rosiers, des arbustes ou des plantes vivaces. En se décomposant, elles leur apporteront du potassium et d’autres précieux oligo-éléments.

Les asters egayent nos automnes.
Les asters egayent nos automnes. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)