Cet article date de plus de sept ans.

Jardin. Découvrir la fraxinelle, cette fleur qui s'enflamme toute seule

Le maître jardinier de franceinfo, Claude Bureaux, nous éclaire sur les bizarreries de cette plante qui prend feu spontanément. 

Article rédigé par franceinfo, Claude Bureaux
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
La Fraxinelle, que les botanistes appellent Dictamnus, ici un plant de Dictamnus Albus, dans la Vallée d'Aoste, dans le Nord-Ouest de l'Italie. (DEA / R. VALTERZA / DE AGOSTINI EDITORIAL / GETTY UIMAGES)

Jean-Charles, de Chaumont, en Haute-Marne m'écrit : "Sur la Côte d'Azur, en début d'été, un guide de randonnée nous a fait découvrir une fleur qui fait des étincelles lorsqu'on l'approche de la flamme d'un briquet. Quelle est cette plante ? Peut-on la cultiver en Champagne ?"

Jean-Charles, cette plante connue des naturalistes sous le nom de Dictamnus est nommée par les jardiniers Fraxinelle. Originaire des prairies sèches d'Europe centrale et méridionale, ainsi que d'Asie, cette plante a des fleurs, des poils glanduleux, des fruits "encore verts", produisant une huile aromatique volatile dégageant une odeur de citron.

La fraxinelle est connue pour s'enflammer spontanément ou quand elle est à proximité d'une flamme. Le type botanique de cette vivace est à fleurs blanches, mais il en existe des variétés horticoles à fleurs rose clair ou mauve pourpre veinées. On trouve rarement cette plante en jardinerie, mais on peut s'en procurer en containers auprès des pépiniéristes collectionneurs dans les fêtes des plantes.

Attention, c'est une plante toxique !

Plantez en automne ou au printemps, dans un sol pauvre, sec et bien drainé et en plein soleil. Arrosez à la plantation, mais par la suite, attention aux excès qui peuvent provoquer la pourriture. La fraxinelle demande du temps pour s'installer et fleurir, et n'aime pas être déplacée : choisissez bien l'emplacement au départ. Elle peut être plantée en bordure de haie car elle supporte bien la concurrence des racines des arbustes.

Attention ! Toute la plante est toxique et le contact du feuillage peut provoquer des réactions cutanées. Un peu de patience ! Vous pourrez installer cette plante en Champagne, car elle ne craint pas le calcaire, mais protégez-là l'hiver de l'humidité, de la neige, et surtout, ne lui apportez aucun engrais, l'excès d'azote a tendance à bloquer la mise à fleurs.

Un merveilleux guide des plantes de la garrigue

Pour les randonneurs et les botanistes amateurs, je tiens à vous signaler, la parution aux éditions Ulmer du Dictionnaire visuel des plantes de la garrigue et du Midi de Maurice Reille, un livre d'une richesse iconographique sans équivalent, 2 500 photographies et plus de 410 espèces décrites.
29,90 € dans toutes les librairies.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.