Jardin, France info

Jardin. Comment lutter contre les cochenilles

Les cochenilles sont des fléaux pour nos plantes d’intérieur, les orchidées notamment.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Cochenilles sur figuier de Barbarie (Opuntia indica).
Cochenilles sur figuier de Barbarie (Opuntia indica). (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les cochenilles sont un véritable fléau pour les plantes d'intérieur et d'extérieur. Mais ces insectes s’attaquent aussi à bon nombre de végétaux au jardin. Hibiscus, oliviers, rosiers, lauriers roses peuvent être complètement infestés et en mourir.

Portrait-robot du fléau

Les cochenilles s’installent sur les feuilles et pompent littéralement la sève des plantes. Je vous passe les noms latins à rallonge de ces bestioles. L’important, c’est de les repérer et voici leur portrait-robot dressé par le producteur d’orchidées, Hugues Le Houelleur : "La cochenille a des poils, elle est blanche, elle est petite, mesure environ 2 mm de long sur 1 mm de large. Elle se déplace et elle va vampiriser votre orchidée, en aspirant la sève. C'est une catastrophe. Si vous ne contrôlez pas, vous pouvez perdre toute une collection d'orchidées."

Un colorant d'origine naturelle

Si l’on trouve autant de cochenilles dans la nature, il y a une raison. Les cochenilles ont été cultivées de façon industrielle et elles le sont encore pour en extraire du colorant, le fameux rouge cochenille ou rouge carmin. Seules les femelles produisent cet acide carminique qui, après traitement, se retrouve dans certains aliments. C’est le colorant E120 présent dans des yaourts, des sodas célèbres, dans les saucisses de Francfort ou dans les boudoirs roses.

Hughes Le Houelleur, producteur d\'orchidées dans le Lot.
Hughes Le Houelleur, producteur d'orchidées dans le Lot. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Inspection, réaction

Cela dit, cela ne règle en rien nos problèmes de cochenilles à la maison et au jardin. Car ces insectes peuvent ruiner totalement nos plantes. Inspectez-les régulièrement et si vous repérez les intruses, passez à l’attaque et vite.

Voici comment faire avec une orchidée : "Si vous avez une attaque de cochenilles, isolez de suite la plante dans une pièce. Il va falloir changer le substrat, nettoyer le pot et nettoyer l'orchidée entièrement, racines, feuilles, toute la plante, en la laissant mariner 48 heures dans un jus spécial. Vous trouverez des recettes sur internet qui intègrent du savon noir, de l'alcool à 70 degrés, du piment de Cayenne..."

Sur vos plantes d'extérieur, pulvérisez ce que l'on appelle une huile blanche. C'est un insecticide que vous trouverez dans toutes les jardineries. 

Merci à Hugues le Houelleur. Sa pépinière, Orchid's Garden, est installée dans une serre semi enterrée, dans le Grand couvent de Gramat (Lot).

Sur l'agenda cette semaine

Samedi 2 et dimanche 3 mars : "Foire aux arbres et aux plantes", à Lisieux (14). C'est la plus vieille Foire aux arbres de France (560 ans). Plus de 200 exposants seront présents dans la capitale du Pays d'Auge. 

Samedi 2 et dimanche 3 mars : "Autour de la violette", Tourrettes-sur-Loup (06). Pas de corso ni de bataille de fleurs cette année mais une parade fleurie des enfants (dimanche, à 15 h). Le samedi, à 10 h : conférence sur les plantes à parfum.

Samedi 2 et dimanche 3 mars : "L'art des jardins", à Ille-sur-Têt (06). Avec un focus sur la permaculture et les nouvelles pratiques jardinières. 

Dimanche 3 mars : "Bourse aux plantes et aux greffons", à Saint-Germain-le-Guillaume (53). 

Mardi 5 mars : Atelier "Cultiver ses plantes carnivores", Jardin botanique de Lyon (69), de 14 h à 16 h. Visite de la collection et travaux pratiques, notamment de rempotage. 

Cochenilles sur figuier de Barbarie (Opuntia indica).
Cochenilles sur figuier de Barbarie (Opuntia indica). (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)