Infos médias : le week-end, France info

"Unes" contestées, baisse des ventes : où vont les "news magazines" ?

"Le Nouvel Observateur" condamné pour avoir porté atteinte à la vie privée de Dominique Strauss-Kahn, "L'Express" sous le feu des critiques pour une Une provocatrice sur les femmes... Les hebdomadaires d'actualité sont pointés du doigt cette semaine, accusés de dériver vers le sensationnalisme. Où vont les news magazines ? L'analyse de l'observateur de la presse Erwann Gaucher.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La Une est pour le moins inhabituelle. Cette semaine, le Nouvel Obs a été contraint par le tribunal de consacrer la moitié de sa première page à un communiqué judiciaire. L'hebdomadaire a été condamné pour avoir porté atteinte à la vie privée de Dominique Strauss-Kahn en publiant les bonnes feuilles du roman "Belle et bête" où l'écrivain Marcela Iacub raconte sa relation avec DSK.

Si on a l'habitude de voir ce genre de communiqués judiciaires à la Une des magazines people, c'est nettement plus rare à la Une des hebdomadaires d'information. Le choix du Nouvel Obs avait d'ailleurs suscité une avalanche de commentaires, souvent critiques. Et il n'est pas le seul. Cette semaine, la Une de l'Express fait également débat : sous le titre "Femmes, l'arme du sexe" , le magazine évoque Marcela Iacub et les Femen et parle du "malaise des hommes" .

Les réactions ne se sont pas faites attendre. "Cette Une choque à gauche et à droite" titre Le Figaro. C'est "caricatural et effrayant" selon Rue89 tandis que Métro parle de "mauvais goût et d'amalgames" . Dans Marianne, Nicolas Bedos tire un bilan plus définitif. Prenant l'exemple de ces Unes sur DSK, mais aussi sur Valérie Treirweiler ou encore sur Johnny, le chroniqueur écrit : "les hebdos d'information creusent leur tombeau d'avoir fait leurs les règles de la presse de caniveau".

*"Pour attirer les lecteurs, les news magazines tentent des coups"

Une analyse que nuance le spécialiste de la presse Erwann Gaucher : "Il est exagéré de dire que les hebdos virent à la presse de caniveau. Mais c'est vrai que pour attirer les lecteurs dans un contexte difficile, ils n'hésitent pas à 'tenter des coups'. Quitte d'ailleurs à le faire avec hypocrisie : Marianne, avec cette tribune de Nicolas Bedos, trouve une manière de revenir aussi sur DSK..."

De manière générale, les ventes des news magazines ne se portent pas très bien. "Selon l'OJD, seul Le Point a vu ses ventes progresser en 2012. Si la presse hebdomadaire souffre moins que les quotidiens, elle n'a pas profité de cette année présidentielle comme elle aurait dû le faire" précise Erwann Gaucher.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)