Cet article date de plus de neuf ans.

Sport et télévision, un couple fusionnel

écouter
Du sport, du sport et encore du sport. Avec Roland-Garros s'ouvre ce week-end une saison très sportive à la télévision, avec prochainement l'Euro de football ou encore les JO. L'occasion de s'interroger sur les liens entre le sport et la télévision. Le petit écran influence-t-il le déroulement des compétitions, les règles du jeu ? L'analyse de Bertrand-Régis Louvet, journaliste au Parisien, spécialiste des relations sport/médias.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Football, rugby, athlétisme, tennis, cyclisme... Ces prochaines semaines, les chaînes vont déployer les grands moyens pour attirer les amoureux du sport. "Le sport est souvent synonyme de très bonnes audiences" note Bertrand-Régis Louvet, journaliste au Parisien. "Mais surtout, il permet de toucher un public familial, de rajeunir l'audience. Un enjeu essentiel."

L'explosion du nombre de chaînes via la TNT a d'ailleurs eu comme conséquences de donner de la visibilité à des sports peu médiatiques, à commencer par le sport féminin. "Le succès du football féminin est incroyable. Direct8 a réalisé son record d'audience récemment avec une demi-finale de coupe du monde de foot féminin" précise le spécialiste qui tient un blog sur les relations sport/médias.

"Les horaires des Grands Prix de Formule 1 ont été modifiés pour contenter les diffuseurs"

Et pour être plus médiatique, certaines fédérations n'hésitent pas à modifier les règles du jeu ou les modalités des compétitions. "Par exemple, Formula One Management, qui gère la Formule1, a décidé arbitrairement de changer les horaires des Grands Prix qui se déroulent en Asie ou au Moyen-Orient pour contenter les diffuseurs européens" explique Bertrand-Régis Louvet. "Mais souvent, ce n'est pas aussi direct que ça" . A la veille du coup d'envoi de Roland-Garros, on peut tout de même se souvenir que la règle du tie-break a été inventée dans les années 70 pour réduire la durée des matchs de tennis, notamment pour répondre aux contraintes cathodiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.