Cet article date de plus de neuf ans.

Roméo Langlois, prix Albert Londres audiovisuel

écouter (5min)
Le prix Albert Londres audiovisuel a été remis cette nuit à Roméo Langlois pour son reportage, Colombie, à balles réelles. Un reportage qui lui avait valu d'être blessé dans un échange de coups de feu entre militaires et narcotrafiquants et d'être enlevé par les FARCs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Le trophée le plus prestigieux des journalistes, le prix Albert
Londres qui récompense le meilleur reportage écrit et audiovisuel
francophone de l'année a été remis la nuit derniere à Montréal.

Doan
Bui du Nouvel Observateur, remporte le prix presse écrite pour son
reportage sur le passage de la frontière entre la Grèce et la Turquie,
Les fantômes du Fleuve.

Roméo Langlois de France 24 remporte celui de
l'audiovisuel pour "A balles réelles", reportage sur la bataille des
militaires colombiens contre les narco-traficants qui avait valu au
journaliste d'être enlevé par les Farcs. Blessé au coude pendant les
échanges de coups de feu, il avait passé 33 jours retenu dans la jungle
colombienne.

Avec le recul, Roméo Langlois n'a pas de remords d'avoir risqué sa vie pour ce reportage. il retournerait avec plaisir en Colombie pour y voir ses amis ou pour travailler. 

Ce reportage a permis d'ouvrir un débat sur les conditions de la lutte contre le trafic de drogue et les laboratoires de fabrication de la pâte de coca par les paysans.

Les conditions de travail des journalistes restent difficiles mais s'améliorent peu à peu.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.