Cet article date de plus de neuf ans.

Maladie d'Alzheimer détectée grâce aux biomarqueurs

écouter
Les méthodes de diagnostic de la maladie d'Alzheimer s'affinent. L'arrivée des biomarqueurs devrait permettre une meilleure prévention et des traitements plus appropriés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Récemment encore, on ne pouvait pas précisément diagnostiquer
la maladie d'Alzheimer en dehors d'un examen clinique approfondi. Mais depuis
quelques années, l'arrivée des biomarqueurs est en train de tout changer. Pour
le diagnostic, mais aussi bientôt pour les traitements et la prévention de la
maladie.

Les biomarqueurs sont des marqueurs biologiques, qui sont
comme une signature de la présence de la maladie, explique le professeur Bruno
Dubois, responsable de l'Institut de la mémoire et de la maladie d'Alzheimer,
au centre hospitalier de la Pitié-Salpêtrière à Paris
.

Avant il y a avait entre 20% et 40% d'erreurs de diagnostic.
Cette marge est réduite grâce aux biomarqueurs qui augmentent la spécificité de
la maladie et cela permet de certifier que le patient est dans le cadre.

Les origines de la maladie

Une étude va être lancée début avril sur ce qui pourrait être
à l'origine de la maladie. Les biomarqueurs permettent d'identifier chez des
gens la présence de la maladie alors qu'elle n'est pas encore exprimée. "On
va suivre des gens qui ont peut-être ces lésions
", explique le professeur
Bruno Dubois. "C'est la première étude au monde qui va s'intéresser à l'évolution
de ces gens qui ont peut-être des lésions mais ne se plaignent de rien.
"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.