Cet article date de plus de neuf ans.

La déformation de la cornée après une chirurgie de la myopie

écouter
La chirurgie de la myopie est devenue une des opérations de confort les plus réalisées en France. Mais l'engouement pour ces interventions rapides peut avoir de lourdes conséquences. Des cas rares, mais graves, de déformations de la cornée peuvent survenir après une intervention au laser.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Tous les myopes qui en ont assez de leurs lunettes et de
leurs lentilles se posent ou se poseront la question : "Et si je me
faisais opérer ?"

On ne compte plus les témoignages de myopes qui se sont faits opérer tellement ils sont nombreux. Rien qu'en France, 120.000 opérations au laser contre la myopie ont lieu par an. L'opération s'est banalisée au point d'en oublier les risques auxquelles
s'exposent les patients.

La déformation de la cornée, ou kératocône, touche une personne sur 2.000, explique le Pr  François Malecaze, du CHU de Toulouse, responsable
du Centre de référence nationale du kératocône.

Le kératocône survient le plus souvent après une chirurgie de la myopie car cette technique est susceptible de fragiliser une cornée atteinte de kératocône. Il est donc important de se faire dépister avant de se faire opérer car il peut passer inaperçu. "Il faut avoir un message, non pas alarmant, mais préventif ", explique le Pr François Malecaze.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.