Info médias, France info

TF1/France 2 : la guerre des JT

Opération relooking pour le 20h de France 2, qui dévoile aujourd'hui un nouveau décor et une nouvelle ligne éditoriale. L'objectif de la chaîne : redresser les audiences et concurrencer TF1.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Laurent Delahousse, Nathalie Saint-Cricq, Marie Drucker et David Pujadas © SCHOUSBOE Charlotte / FTV)

C'est l'une des grandes nouveautés de la rentrée chez France 2. Et pourtant, on est étonnament discret du côté de la chaîne, qui rechigne à communiquer sur ce nouveau JT préparé dans le plus grand secret. "C'est parce qu'on nous surveille" , nous dit-on dans les couloirs de France 2. Suivez mon regard : la tour de TF1 n'est pas très loin.

Parmi les changements, le décor. L'actuel n'a pourtant que deux ans mais un plateau de JT "vieillit très vite" , se ringardise même. D'où l'idée d'un espace neuf, plus grand et plus intéractif avec des écrans partout. La table carrée est remplacée par un bureau en fer à cheval pour accueillir les experts, les invités. Ce sera plus rythmé et plus dynamique. La ligne éditoriale change aussi : fini les longs reportages magazine et les petites histoires, le JT ne répondra désormais qu'à une règle : l'actualité. Actualité et pédagogie : France 2 a bien l'intention de "décrypter" le monde avec "pédogagie" pour ses téléspectateurs.

France 2 en perte de vitesse par rapport à TF1

Des téléspectateurs moins nombreux qu'avant. "C'est pas la crise" , nous dit un membre de la rédaction, mais quand même "on a pas vraiment le vent en poupe" . En 2012 pourtant, pendant la campagne électorale, France 2 bombait le torse, car l'écart avec TF1 s'était nettement réduit. Mais depuis la Une a réagi : nouvelle formule, arrivée de Gilles Bouleau, renforcement de la tranche 18h-20h... David Pujadas est aujourd'hui loin derrière et c'est au tour de France 2 d'espérer un électrochoc.

12 millions de Français fidèle à la grand-messe du JT

Et c'est un enjeu de taille. L'actualité fuse de toute part, on n'attend plus 20h bien sûr pour s'informer mais il reste quand même environ 12 millions de Français fidèles chaque soir à la grand-messe du JT. Une manne de téléspectateurs que s'arrachent TF1 et France 2, car un 20h puissant, c'est bon pour la pub, c'est bon pour l'image, c'est bon aussi pour les audiences du prime time. Chaque camp est donc prêt à sortir l'artillerie lourde pour sauver le soldat JT.

(Laurent Delahousse, Nathalie Saint-Cricq, Marie Drucker et David Pujadas © SCHOUSBOE Charlotte / FTV)