Info médias, France info

"Sur le plateau, je passais mon temps à rire" : Grégory Montel incarne un père débordé et culpabilisé dans "Le Grand bazar" sur M6

L’agent d’acteurs de la série Dix pour cent est le héros du Grand bazar, la nouvelle comédie familiale de M6, "à la fois drôle et furieusement pas bête".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'acteur Grégory Montel, invité de l\'Info Médias sur franceinfo le 24 juin.
L'acteur Grégory Montel, invité de l'Info Médias sur franceinfo le 24 juin. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Grégory Montel, connu notamment pour son rôle de Gabriel dans la série Dix Pour Cent, incarne cette fois Nicolas dans la nouvelle comédie familiale de M6, Le Grand bazar"Sur le plateau, je passais mon temps à rire", raconte Grégory Montel, invité de franceinfo lundi 24 juin. Il se dit donc déjà partant pour une 2e saison si le succès est au rendez-vous.

Dans Le Grand Bazar, son personnage est à la tête d’une famille recomposée et mixte. Entre les enfants d’un premier mariage, les ex et les beaux-parents, c’est un joyeux désordre. "C'est le grand bazar parce que c'est une famille extrêmement moderne et contemporaine. Et comme dans toutes les familles modernes et contemporaines, c'est le bazar."

"Sauf que celle-ci a comme particularité que les deux travaillent énormément, ajoute-t-il. Mon personnage est sage-femme - ce qui est déjà assez intéressant en soi - et ma femme est avocate. Elle a des enfants de son côté, j'en ai du mien, on vient d'avoir un bébé ensemble et il faut faire cohabiter tout ça."

"C'est trop drôle, trop intelligent"

Une famille recomposée, et mixte, puisque Samia, l'épouse de Nicolas dans la série, est d'origine maghrébine. "Il y a des parents soixante-huitards d'un côté, musulmans de l'autre, et ça crée des conflits intéressant dans cette famille bigarrée et follement drôle", détaille Grégory Montel.

L'acteur est également revenu sur son rôle dans la série Dix pour cent : "Ça a changé ma vie d'acteur de faire une série comme ça, qui est reconnue, qui a trouvé son public et qui est dans 80 pays du monde. Ça change tout."

"C'est pour ça que faire une série, encore, sur M6 c'était un vrai challenge, poursuit-il. Sauf que quand j'ai lu le scénario, j'ai dit 'je veux le faire'. C'est trop drôle, trop intelligent. On est dans une série qui est à la fois drôle et furieusement pas bête."

Retrouvez l'interview en intégralité :

L\'acteur Grégory Montel, invité de l\'Info Médias sur franceinfo le 24 juin.
L'acteur Grégory Montel, invité de l'Info Médias sur franceinfo le 24 juin. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)