Présidentielle 2022 : "peut-être" une matinale commune radio et télé pendant la campagne, dit la présidente de Radio France

écouter (8min)

À l’occasion du 5e anniversaire du média global d’info en continu, Sibyle Veil, la présidente de Radio France, annonce une coopération renforcée avec France Télévisions.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Sybile Veil, présidente de Radio France. (CAPTURE D'ECRAN FRANCEINFO)

Le 1er septembre 2016 naissait le média global franceinfo, issu de l’alliance entre les groupes publics Radio France, France Télévisions, France Médias Monde et l’Institut national de l’audiovisuel. Les quatre entreprises unissaient leurs forces pour créer une chaîne de télé sur le canal 27 de la TNT, un site internet et une application mobile, pour compléter l’offre que la radio franceinfo propose depuis bientôt 35 ans.

Cinq ans plus tard, la plateforme numérique accueille 3,3 millions de visiteurs uniques chaque jour en moyenne, c’est la plateforme d’info la plus consultée. La radio franceinfo est la 3e de France avec 4,8 millions d’auditeurs quotidiens. Reste à gagner de l’audience à la télévision : la chaîne affiche 0,7% de part d’audience, loin derrière ses rivales et notamment BFMTV (2,9%).

Pour Sibyle Veil, présidente de Radio France, c’est un succès : "Nous avons réussi à bâtir un média de confiance car nous partageons une vision commune sur l’importance de la qualité de l’information. On a vu pendant la crise sanitaire combien les fausses infos peuvent être dangereuses, elles pourront aussi l’être pendant la campagne en vue de la présidentielle. Unir nos forces pour apporter de l’info vérifiée me parait essentiel."

Notre différence sera de renforcer la lutte contre la désinformation et les fake news.

Sibyle Veil

sur franceinfo

Radio France va mettre à la disposition de ses partenaires l’Agence franceinfo, qui vérifie toutes les informations avant qu’elles ne soient données à l’antenne. Même chose avec la cellule d’investigation de Radio France (à l’origine de la révélation de l’affaire Pégasus cet été). À l’inverse, les antennes de la Maison de la Radio vont bénéficier du travail de la cellule France Télévisions de vérification des vidéos pour débusquer les fausses images.

L’autre priorité de franceinfo en vue de la présidentielle est d’informer avec rigueur et impartialité : "Pas de débats qui hystérisent et clivent encore plus les Français. On n’apporte pas des opinions mais de l’expertise avec des invités dont l’autorité est reconnue. On est très vigilants sur le choix des experts à qui on donne la parole et sur le pluralisme."

Cette campagne électorale sera aussi l’occasion de tester de nouveaux rapprochements : "Peut-être que ce sera le bon moment pour avoir de grandes matinales communes à la radio et à la télé", confie Sibyle Veil. En attendant, plusieurs rendez-vous de la radio restent également diffusés sur le canal 27, comme le 8h30 franceinfo de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia, Les Informés du matin et du soir, ou L’interview éco de 17h50.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Info médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.