Info médias, France info

Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il choisi Brut pour son interview ?

Le président de la République répondra vendredi en direct aux questions de Brut. Le média en ligne est très prisé des jeunes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Guillaume Lacroix, l’un des fondateurs de Brut, le 4 décembre 2020.
Guillaume Lacroix, l’un des fondateurs de Brut, le 4 décembre 2020. (FRANCE INFO / RADIO FRANCE)

C’est l’événement politico-médiatique de ce vendredi 4 décembre : Emmanuel Macron accorde une interview au média en ligne Brut à partir de 16 heures. C’est surtout à la jeunesse qu’il veut parler. Il a choisi le meilleur endroit : les vidéos de Brut sont regardées quotidiennement par 13 millions de spectateurs, dont plus de 60% ont moins de 35 ans. "On touche quasiment tous les "millenials", on est le plus gros média d’Europe sur les réseaux sociaux, devant la BBC", rappelle Guillaume Lacroix, l’un des fondateurs, avec Renaud Le Van Kim et Laurent Lucas.

Trois visages très connus de la communauté Brut mèneront l’entretien : les journalistes  Rémy Buisine et Yagmur Cengiz, et l’historien Thomas Snégaroff. "Rémy, c’était une évidence. Il est avec nous depuis le début. La première vidéo de Brut, c’était un direct de Rémy pour l’entrée en campagne d’Emmanuel Macron le 16 novembre 2016. On avait fait dix vues", souligne Guillaume Lacroix. Rémy Buisine s’est rattrapé depuis, par exemple lors du mouvement des "Gilets Jaunes" qu’il a suivi chaque samedi : "Il avait fait un live de 10 heures, 22 millions de Français l’ont regardé".

Quant aux deux autres intervieweurs, "ça nous intéressait d’avoir des gens ancrés dans la vie réelle". Yagmur Cengiz travaille beaucoup dans les quartiers. Thomas Snégaroff est professeur d’histoire, au contact des jeunes à qui Emmanuel Macron veut s’adresser : "L’entretien présidentiel traditionnel à l’Elysée avec des journalistes politiques a sa vertu et son public. Là l’enjeu est de parler à la jeunesse à travers un média plébiscité par la jeunesse. Il y a eu des tentatives dans l’histoire, des présidents qui parlaient à la jeunesse mais sur un média traditionnel et avec des jeunes dont la parole ne transitait pas par des médiateurs. Et du coup ça n’avait pas fonctionné", se souvient Thomas Snégaroff.

L'interview d'Emmanuel Macron sera à suivre sur franceinfo dès 16 heures, à la radio et à la télévision (canal 27), et en intégralité sur le site internet et sur la page Facebook de franceinfo.

Guillaume Lacroix, l’un des fondateurs de Brut, le 4 décembre 2020.
Guillaume Lacroix, l’un des fondateurs de Brut, le 4 décembre 2020. (FRANCE INFO / RADIO FRANCE)