Cet article date de plus de dix ans.

Les journalistes sur le gril

écouter (5min)
Chronique assurée par Alice Serrano jusqu'au 4 janvier 2008
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les programmes du soir à 6h50 :

« L’affaire Baudis », celle « d’Outreau », la prétendue « guerre des cliniques de Marseille »…3 affaires qui ont défrayé la chronique judiciaire mais aussi médiatique…Des faits divers qui ont appâté puis nourri la presse parfois jusqu’au gavage…Le plus souvent sans recul…
Le documentaire de Bernard George nous permet de comprendre les raisons de ces emballements médiatiques à charge…mais aussi sa mécanique grâce à des images d’archive et au témoignage des journalistes et des victimes d’alors …

Edifiant ! Aussi et peut-être avant tout pour nous journalistes.
« Faits divers, enquête sur la mécanique du pire » c’est à voir ce soir sur France 2 à 23h05

La chaine parlementaire revient ce soir sur les SDF du canal saint-martin, un an après…

Que sont devenus ces SDF soutenus par les enfants de Don quichotte ? C’est ce qu’ont voulu savoir Jean-Pierre et Lily Franey. Durant près d’un an ces deux journalistes ont suivi le parcours de 6 SDF.

Un documentaire touchant puisqu’il dresse le portrait de ces 6 SDF, leur intimité. Ce qui est rare. Mais ce n'est pas une analyse de leur situation. Parfois on peut regrétter le manque de recul !

Les enfants du Canal c’est ce soir à 20h sur la chaine parlementaire.

Dans le reste des programmes :

Le premier volet de la série fantastique sur M6 « la légende des trois clefs » avec notamment Julie Gayet, le dernier opus du « réveillon des bonnes » sur France 3, « Julie Lescaut » sur TF1, Un Envoyé spécial « consacré à noël » sur France 2/ Sur Canal+, un jeudi investigation sur « les accros aux pilules magiques », enfin un documentaire sur Roberto Alagna sur France 5.

L'invitée de 9h38, Fabienne servan Schreiber, productrice du documentaire « Faits divers, enquêtes sur la mécanique du pire ».

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.