Info médias, France info

Les fictions françaises tournées vers l'Histoire et la famille

Une soixantaine de films, séries et fictions web sont présentés en avant-première au festival de Luchon, en Haute-Garonne, jusqu'à la fin du week-end. L'occasion de dresser un panorama de la fiction française, innovante dans la forme mais classique dans les thèmes abordés.

(©)

Du théâtre filmé ("Des fleurs pour Algernon" ), des films en noir et blanc ("Le système Ponzi" ), des mini-séries qui laissent le temps à l'histoire de s'installer ("Trois fois Manon" , "Ceux de 14" ...). Cette année, la fiction multiplie les formes et les genres. "La télévision peut être un véritable espace de création" assure Serge Moati, le président du festival de Luchon. "Il ne faut pas traiter la télévision et les téléspectateurs par le mépris."

*"Depuis l'Antiquité, la famille est un sujet de fiction inépuisable"

Dans les thèmes abordés, en revanche, difficile d'échapper au triptyque classique policier-film historique-comédie familiale. Cette dernière est sur-représentée parmi les fictions sélectionnées. "C'est normal, depuis l'Antiquité, la famille est un sujet de fiction inépuisable . Les auteurs classiques ne parlent que de famille, de drames familiaux, de joies familiales" note la comédienne Alix Poisson, qui joue dans "Parents mode d'emploi" sur France 2 et qui est membre du jury. "Reste à trouver des approches différentes" .

Quelques fictions présentées à Luchon parviennent à parler de famille sous un angle original : "Vice Versa" (Canal+) qui inverse les rôles des parents et des enfants ou encore "Mes chers disparus" (France 2) où les fantômes de loufoques aïeux s'invitent dans le quotidien des vivants.

 

(©)