Julie Gayet , "Une mère parfaite" sur TF1 : "Je rêve de faire un film d’action"

écouter (8min)

La comédienne est l’héroïne d’une mini-série captivante aux côtés de Tomer Sisley.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julie Gayet, commédienne dans le téléfilm "Une mère parfaite" sur TF1. (CAPTURE ECRAN / FRANCEINFO)

Anya est étudiante à Paris tandis que ses parents et son frère vivent à Berlin. Elle se retrouve suspectée de meurtre après une soirée arrosée. Sa mère (Julie Gayet), qui a cessé de travailler pour élever ses enfants, la rejoint en France et sollicite l’aide d’un avocat (Tomer Sisley) qui n’est autre que son amour de jeunesse qu’elle a quitté il y a plus de 20 ans. Mélange de polar et de psychodrame familial, Une mère parfaite nous tient en haleine du début à la fin. "Jusqu’au bout, vous ne saurez pas. C’est fou d’avoir réussi cette écriture-là ! C’est à la fois un thriller et aussi le récit de la pression que la société met sur les femmes pour qu’elles soient des mères parfaites", témoigne Julie Gayet. "La série tente également de déconstruire les clichés qu’on peut avoir sur les jeunes femmes."

Retrouvailles avec Tomer Sisley

La fiction questionne aussi sur le rapport parents-enfants, ce que l’on connaît de nos enfants : "Il y a une partie de la vie de nos enfants qui leur appartient. Quand on est parent, on a toujours peur d’une soirée qui tourne mal, comme dans la série. Il faut lâcher prise, on ne peut pas tout contrôler", continue l'actrice.

"Une mère parfaite" est l’occasion de retrouvailles entre Julie Gayet et Tomer Sisley : "C’est un vieux copain, on a fait l’Actors Studio ensemble. Tomer est méconnaissable dans la série !" Habitué aux films plus musclés, le comédien est tout en retenue dans le téléfilm de TF1. Julie Gayet, elle, joue à nouveau un rôle de femme douce mais forte. Elle aimerait désormais changer de registre : "Je veux faire ce qu’on propose à Tomer : un film d’action. J’en rêve ! On ne me le propose jamais. Un bon Jason Bourne ou un James Bond !"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Info médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.