Info médias, France info

Info Médias. La presse écrite souligne l'ampleur de la victoire de la République en marche

La presse française et étrangère revient largement sur le succés de la Répunlique en marche dimanche lors du 1er tour des legislatives.

Les journaux reviennent sur la score obtenu par la République en marche le 11 juin 2017. 
Les journaux reviennent sur la score obtenu par la République en marche le 11 juin 2017.  (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

On pouvait s'y attendre mais pas à ce point ! Les journaux redoubles d'inventivité pour saluer le succés de la République en marche, dimanche à l'issue du 1er tour des législatives.

Le vocabulaire change mais l'idée est toujours la même, la presse voit dans cette victoire une force à laquelle rien ne résiste : La vague Macron peut-on lire par exemple en une de La Croix et du Dauphiné Libéré. La déferlante Macron titre Paris Normandie, Le tsunami Macron écrit le Midi Libre, tandis que Var Matin parle d'un raz-de-marée. La métaphore maritime a eu beaucoup de succès lundi 12 juin. De leur côté La Provence et Le Télégramme choisissent une autre métaphore en avec Macron : le big bang et tous les titres sont dans la même tendance : "Triomphal, Ecrasant, Conquérant", En force, loin devant, voilà ce qu'on peut lire à la une de la presse lundi 12 juin. Avec des titres un peu plus critiques également comme celui-ci de L'Humanité qui rappelle que "l'abstention est majoritaire." Libération, de son côté, parle d'une OPA d'Emmanuel Macron qui "a réussi le grand chelem le plus spectaculaire de la 5e république" dans son éditorial, Libération note que le PS "a fait son plus mauvais score depuis Charlemagne". Rien que ça !

Il y a également des défis dont la presse se fait l'écho 

Le Monde résume dans son éditorial intitulé "Les défis de l'hégémonie" ; "Cette majorité écrasante devra être à la hauteur de la promesse de renouvellement". même réflexion du côté du Figaro qui estime qu'un tel score "oblige le président au succès". "Il doit changer le vieux modèle français qui prend l'eau de toute part", quant à Ouest France, il parle d'une "déferlante en trompe l'oeil". Emmanuel Macron "gagne ce premier tour autant grâce aux divisions et à l'effondrement de ses adversaire que par adhésion à son programme" écrit le quotidien.

La presse européenne revient sur l'événement

Le président de la République, Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte Macron dans leur bureau de vote au Touquet (Pas-de-Calais), le 11 juin 2017.
Le président de la République, Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte Macron dans leur bureau de vote au Touquet (Pas-de-Calais), le 11 juin 2017. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL)

Cette photo est en première page lundi  du Wall Street Journal, du Financial Times, du quotidien NRC aux Pays Bas. Dans la presse internationale comme dans la presse française c'est l'ampleur de la victoire qui est soulignée. La voie royale titre, par exemple, Le Soir en Belgique. Une victoire "écrasante" dit la Vanguardia en Espagne. "Une super majorité" selon le Corriere della sera qui rappelle tout de même qu'"un Français sur deux n'est pas allé voter",  mais ça reste tout de même un scrutin historique selon la version américaine de Slate qui titre : "C'est la fin de la politique française telle que nous la connaissons."

Les journaux reviennent sur la score obtenu par la République en marche le 11 juin 2017. 
Les journaux reviennent sur la score obtenu par la République en marche le 11 juin 2017.  (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)