Cet article date de plus de cinq ans.

Info Médias. Antoine Lannuzel : "En 2012, quand We Demain a été lancé, une nouvelle ère s'ouvrait"

écouter (3min)

La revue trimestrielle We Demain fête dans son prochain numéro, qui sortira jeudi 1er juin, son cinquième anniversaire. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Antoine Lannuzel, rédacteur en chef de We Demain. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

La revue We Demain fête ces cinq ans. C'est une revue "Pour changer d'époque". Voilà la promesse de ce magazine trimestriel haut de gamme vendu en kiosques et en librairie, qui, depuis cinq ans, explore notre futur. La manière dont les voitures sans chauffeur vont redessiner les villes, les risques des nouvelles technologies médicales, l'espoir créé par les nouvelles méthodes qui permettent de dessaler l'eau de mer, ce sont quelques-uns des articles à retrouver dans le nouveau numéro qui décline ses maîtres mots : inventer, découvrir, ralentir, partager. 

"En 2012, quand We Demain a été lancé, une nouvelle ère s'ouvrait, explique Antoine Lannuzel, rédacteur en chef de We Demain. On sortait tout juste de la crise financière, il y avait un certain nombre de modèles qui étaient appelés à se reformater. Puis l'impératif climatique qui était en train de devenir prépondérant, plus la révolution technologique par dessus tout ça, ça valait bien une revue."

C'est une revue qui raconte le monde en transformation dans tous les domaines de la vie

Antoine Lannuzel

Info médias - l'invité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.