"Elle retourne en studio" : Anne-Claire Coudray a rencontré Céline Dion en exclusivité pour TF1

La star québécoise fait la promotion du documentaire qui lui est consacré sur Prime Video. L’entretien sera diffusé dimanche dans le JT de 20h de TF1.
Article rédigé par Célyne Baÿt-Darcourt
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min
Céline Dion lors de la 66e cérémonie des Grammy Awards, le 4 février 2024 à Los Angeles, en Californie. (AMY SUSSMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

"Elle va beaucoup mieux que dans le documentaire", c’est rassurante qu’Anne-Claire Coudray évoque, vendredi 14 juin, sa rencontre avec la chanteuse internationale Céline Dion. Le 25 juin prochain, Prime Video diffusera un documentaire exceptionnel sur l’artiste, qui se fait rare depuis quelques mois sur la scène et dans les médias. À cette occasion, la star québécoise a néanmoins accordé une interview en exclusivité à TF1, en langue française, qui sera diffusée dimanche 16 juin 2024, dans le journal de 20h.

Une sortie du silence

L’artiste n’a pas parlé depuis l'annonce de sa maladie en décembre 2022, a annulé tous ses concerts depuis un an. C’est à Las Vegas qu’Anne-Claire Coudray est allée la rencontrer, en ayant vu au préalable le documentaire intitulé : "Je suis : Céline Dion", qu’elle a trouvé étonnant. "Céline Dion a ouvert ses portes. Elle a vraiment autorisé la réalisatrice à la filmer à n'importe quel moment de sa vie, dans ce combat contre cette maladie de l'homme raide", confie-t-elle.

"Elle avait vraiment ce besoin d'expliquer aux gens pourquoi elle les avait abandonnés."

Anne-Claire Coudray

à franceinfo

"Elle avait besoin d'expliquer comment elle avait menti, poursuit Anne-Claire Coudray, comment elle s'était menti à elle-même, menti à son public pendant plus de 15 ans, avec cette maladie qui commençait à poindre et qu'elle a mis du temps à identifier."

Dans son entretien avec l’artiste, celle-ci revient sobrement sur sa décision de se mettre en retrait : "Je n'ai pas eu le choix. La maladie a pris le contrôle sur mes cordes vocales et sur tout mon corps, de la tête aux pieds et je me suis dit : je ne veux pas que mes enfants aient peur. Je ne peux plus supporter cette douleur de mensonges." Une grande sincérité que confirme la présentatrice : "J'ai découvert une femme qui a repris le contrôle sur son corps, qui va beaucoup mieux. Il faut travailler contre ce corps qui se contracte. Les crises sont assez impressionnantes". "Et puis elle retourne en studio et je pense que quand on aime Céline Dion, c'est la question qu'on a envie de lui poser !", s’enthousiasme Anne-Claire Coudray. Sa voix a changé, elle ne l’aime pas, mais espère retrouver celle d’avant. Alors Céline Dion sera-t-elle une des voix des Jeux olympiques de Paris 2024 ? La journaliste reste dubitative : "Moi, je n'y crois pas, mais évidemment, on verra !"

Retrouvez cette interview en vidéo :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.