Camille Lou : "Je me fous d’être belle"

écouter (367min)

La comédienne, révélée dans Le bazar de la charité est l’héroïne de la nouvelle série de France 2 J’ai menti.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La comédienne Camille Lou, invitée de franceinfo mardi 5 octobre. (CAPTURE ECRAN FRANCEINFO)

En 2003, Audrey, 19 ans, survit à l’agression d’un tueur en série. Par amour, elle cache à la police son véritable emploi du temps. Un mensonge qui va resurgir 16 ans plus tard lorsqu’une jeune fille sera retrouvée morte dans la même région. C’est l’histoire du thriller J’ai menti, nouvelle série en 6 épisodes proposée par France 2 à partir de mercredi 6 octobre. Audrey, adolescente et adulte, est incarnée par Camille Lou. "Quand on est adolescent, on peut faire beaucoup de bêtises par amour, raconte la comédienne. J’ai aimé cet amour fou, cette passion de la vie que peut avoir Audrey. Elle va s’enfoncer dans un mensonge terrible. Parfois on fait des petits mensonges et l’effet boule de neige peut être dramatique."

Ce qui était chouette, c’était de jouer une adolescente. Je me suis rappelé plein de choses, je ne me tenais pas droite, je me cachais. J’ai recherché ça pour le rôle

Camille Lou

à franceinfo

En peu de temps, Camille Lou est devenue une comédienne plébiscitée par  toutes les chaînes. TF1 avec Je te promets et Les bracelets rouges, bientôt M6 pour J’irai au bout de mes rêves, mais c’est avec Le bazar de la charité en 2019 (TF1/Netflix) qu’elle a véritablement explosé. "Depuis, j’ai beaucoup plus de propositions, ajoute Camille Lou. Cette série m’a permis de montrer ce que je pouvais faire, et que j’étais légitime. Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir dire "non". Avant, je me sentais tout le temps redevable, je voulais faire plaisir quitte à faire des choses qui ne me ressemblaient pas."

Mais ça, c’était dans sa vie d’avant, quand Camille Lou était chanteuse. Elle faisait partie de la troupe de la comédie musicale 1789, les amants de la Bastille puis a sorti un album de reprises de Sheila. C’est grâce à une émission de télé qu'elle a osé franchir le pas de la comédie : "On m’avait conseillé de ne pas faire Danse avec les Stars. Mais je sentais qu’il fallait que je le fasse. Ça m’a poussé dans mes retranchements. Avant on m’a souvent donné une image qui n’était pas la mienne. J’étais la jolie blonde qui chante bien et ce n’est vraiment pas ce que j’ai envie d’être. J’adore être ridicule et je me fous d’être belle."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.