Info médias, France info

Aurélie Filippetti critique vivement la programmation de France Télévisions

Ses propos ne sont pas passés inaperçus. Ce matin sur RTL, la ministre de la Culture et de la Communication s'en est pris au patron de France Télévisions, Rémy Pflimlin. Elle a critiqué de mauvais choix stratégiques.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Elle n'a pas mâché ses mots. "J'ai des interrogations sur la stratégie de FTV et j'ai demandé à voir très rapidement Rémy Pflimlin" a affirmé Aurélie Filippetti, ce matin sur RTL. La ministre n'a pas manqué de critiquer les dernières décisions prises par le patron du groupe, à commencer par l'allongement du Soir 3, le JT du soir de France 3, qui durera désormais une heure. "ça a des conséquences sur les documentaires et les fictions" et "ça n'a visiblement pas été anticipé" martèle Aurélie Filipetti, qui n'a pas vraiment apprécié non plus les rumeurs autour d'une éventuelle suppression de l'émission "C'est pas sorcier".

Et pas question pour le groupe de justifier ses choix par des raisons économiques, l'argument ne tient pas aux yeux d'Aurélie Filippetti. France Télévisions va recevoir moins d'argent de l'Etat l'année prochaine, moins de recettes publicitaires aussi, mais le groupe "ne peut pas toujours se retrancher derrière ses difficultés budgétaires" .

Des propos qui ont fait bondir Marc Chauvelot, secrétaire général du SNRT-CGT de France Télévisions : "La télévision, c'est comme l'équipe de France, tout le monde s'improvise entraîneur. Mais chacun doit faire son métier : le rôle du gouvernement, c'est de s'assurer de l'équilibre budgétaire du groupe, pas de décider quels programmes on doit choisir."

La CGT appelle, comme la CFDT, FO et le SNJ, à une grève au sein de FTV le 18 décembre prochain pour protester contre "la paupérisation de l'entreprise" et le plan social qui selon eux menace le groupe.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)