Alice, dessinatrice à Charlie Hebdo : "Le journal se crée grâce à nos débats"

écouter (8min)

Alice et Gérard Biard, rédacteur en chef de l'hebdomadaire, sont nos invités pour évoquer le hors-série "Charlie Hebdo libère les femmes" publié aux éditions de l'Echappé. Des dizaines de dessins souvent cultes, qui ont fait à la fois le succès et la légende du journal, signés pour la plupart des regrettés Cabu, Charb ou Wolinski.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min.
La dessinatrice Alice, invitée de franceinfo le 8 novembre 2021 pour évoquer le hors-série "Charlie Hebdo libère les femmes, un demi-siècle d'articles et de dessins sur les droits des femmes" aux éditions Les Echappés (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

C'est un "beau bébé" en grand format et de 328 pages qui vient de paraître, divisé en plusieurs chapitres, chronologiques et thématisés. Il revient sur plusieurs temps fort de la lutte pour les droits des femmes en France : l'IVG, la contraception, mais aussi le regard sur les femmes à la maison, au travail, et par les religions. L'occasion de rappeler, ou apprendre, au grand public que Charlie Hebdo a toujours soutenu ces combats au fil du temps, comme nous le dit Alice : "On avait l’idée de montrer à quel point depuis cinquante ans Charlie est au fait des questions de féminisme et de droits des femmes. On avait énormément de matière, je pense qu’on a de quoi faire un deuxième numéro voire un troisième ! On a gardé le meilleur pour faire ce livre."

Plusieurs personnalités, ex ou actuelles contributrices du journal, signent les préfaces, dont la journaliste Caroline Fourest qui évoque "le féminisme qu'a toujours défendu Gérard Biard". L'intéréssé était-il un précurseur ? Sa réponse : "Quand en 1992 Philippe Val a repris le journal il a eu tout de suite envie de casser cette image, fausse d’ailleurs, de 'Charlie bande de mecs', un peu ambiance de chambrée. On confond souvent Charlie Hebdo et Hara Kiri. Je me considère comme pro-féministe mais je pense que le féminisme est une idée politique, donc oui je suis féministe." 

"Charlie a toujours été un journal politique qui s’intéresse à la politique et donc à la condition des femmes dès le départ."

Gérard Biard, rédacteur en chef

à franceinfo

Une ambiance que confirme Alice, entrée à la rédaction en mai 2018 : "J'ai plutôt l’impression d’être dans une grande cour de récréation avec des filles qui font autant de blagues que les mecs. Ce qui me plaît à Charlie c’est que je ne suis pas reconnue comme femme mais comme dessinatrice. Ce qui est important à Charlie c’est d’avoir des idées, de savoir dessiner, de savoir écrire pour les journalistes. Jamais on ne m’a renvoyé à mon statut de femme, on passe nos journées à rigoler."

Deux visions du féminisme à la rédaction

Mais justement, comme c'est le sujet du livre, quelle est cette vision du féminisme selon Charlie ? Pour Gérard Biard, "c'est un féminisme universaliste puisqu’aujourd’hui le féminisme est confronté à tout un tas de controverses tout comme l’antiracisme. Il y a ce que l’on appelle un féminisme intersectionnel (convergence de plusieurs discriminations et luttes) qui est un dévoiement de l’idée d’intersectionnalité, qui est plutôt ce que j’appelle un féminisme sectoriel."

Ce qui n'empêche pas, en particulier ces dernières années et dans la foulée du mouvement #MeToo en 2017, que les avis puissent diverger et plusieurs visions de s'affronter, même si le journal tient à sa ligne universaliste. Comme le rappelle Alice, "ces débats existent à la rédaction, on prend les sujets d’actualité, quand le féminisme est dedans on en débat, chacun a sa spécialité, les avis divergent, le journal est créé grâce à nos débats."

Enfin, même si le journal revient sur des chapitres de ces luttes sur les cinquante dernières années, le combat est loin d'être terminé, et tout n'est pas rose pour autant pour les femmes en France, en 2021. Alice conclut : "Il y a encore des progrès à faire, la lutte pour les droits des femmes n’est jamais finie. Riss (le directeur de publication NDLR) dit que la démocratie c’est un horizon, un point vers lequel on doit aller. Je pense que la lutte pour les droits et les libertés des femmes c’est pareil, un horizon vers lequel on doit aller aussi, toujours."

"Charlie Hebdo libère les femmes, un demi-siècle d'articles et de dessins sur les droits des femmes" aux éditions Les Echappés, 328 pages, 39 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.